Cameroun – Mode: A cause de Nathalie Koah, le ministère de la culture refuse de soutienir un événement

0
49

Une mise au point publiée sur les réseaux sociaux, du Chef de la cellule de communication du ministère des arts et de la culture (MINAC), Claver Nken fait savoir qu’aucun accord n’a été donné pour un éventuel patronnage de l’évènement « Art’Action Make up » 2018 parrainé par la très célèbre Nathalie Koah.

De leur coté, les organisateur de l’événement croient savoir que le Minac a décliné son soutien en constatant que c’est l’ex copine de Samuel Eto’o qui fait office de Marraine. Une attitude que Nathalie qui n’a pas manifestement plu a Nathalie. L’ex-compagne de Samuel Eto’o qui ne s’est pas fait prier pour réagir. « Je soutiendrai donc cet événement comme cela a été prévu depuis le début et ce sous n’importe quel patronage. Car pour reprendre les termes de l’accord ici en ma possession “ c’est une initiative à féliciter “ ! », a-t-elle affirmé.

Ci-dessous la réaction de Nathalie Koah

A l’attention de Mr Claver Ken,
Faire une mise au point au nom du Ministère est votre droit absolu, je m’incline.

Utiliser pour illustrer vos propos une affiche sur laquelle mon image est inscrite parmi les nombreuses affiches faites par les promoteurs de l’événement me semble excessif.

Permettez-moi en toute humilité de vous expliquer pourquoi,

J’ai suffisamment traîné dans les couloirs de la justice pour savoir que publier un document/une affiche avec des mentions, sans une autorisation préalable est passible de poursuite judiciaire, c’est pourquoi avant d’accepter l’invitation à être marraine de cet événement puis de publier leurs affiches sur mes différentes pages, j’ai demandé à rentrer en possession de toutes les autorisations juridiques y compris celle de l’accord de patronage et de partenariat du Ministère.

Je m’abstiendrais de la publier ici mais je n’hésiterai pas à l’utiliser pour défendre mon honneur fragilisé à la fois par votre publication (bien malgré vous je veux le croire) que par les promoteurs.

L’histoire aurait selon certaines indiscrétions une toute version depuis que mon nom y est associé
, ici n’étant ni le lieu ni l’endroit je ne m’y étendrais pas davantage.

La première édition du même événement a remporté un franc succès, sans aucun doute grâce au patronage du Ministère, le chapitre de la deuxième édition aura une introduction différente et une conclusion toute aussi réussie, c’est en tout cas mon souhait.

J’ai tous les droits moraux et légaux aujourd’hui mise à mal par ces réfutations soudaines de décliner ma participation à cet événement, mais il n’en sera rien car la cause est plus importante que les humeurs.
Mon étique m’empêche de rompre un accord et/ou de céder à toutes formes de pressions.

Je soutiendrai donc cet événement comme cela a été prévu depuis le début et ce sous n’importe quel patronage. Car pour reprendre les termes de l’accord ici en ma possession “ c’est une initiative à féliciter “ !

PS: A tous les promoteurs d’ici et d’ailleurs, désireux de m’associer à leurs événements, notez que mon nom est sujet à controverse. A moins de vous armer de la plus belle paire d’hardiesse, de la plus grande des audaces …veuillez sélectionner parmi d’autres influencers ceux dont le nom fera “ joli “…

Cordialement,
Nathalie KOAH 
Marraine de la seconde édition d’Art Action.


©Source: Actu-Plus.cm


 

Facebook Comments