Début de la deuxième mission d’inspection de la CAF au Cameroun

0
72

La deuxième mission d’inspection de la Confédération africaine de football (CAF) est à pied d’œuvre depuis lundi au Cameroun pour passer en revue les infrastructures devant abriter la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019.

La visite qui a commencé par le site de Garoua, chef-lieu de la Région du Nord se poursuivra mardi par Bafoussam dans la région de l’Ouest. Mercredi, ce sera le tour de Buéa et Limbé d’accueillir la mission de la CAF, puis suivra Douala, la capitale économique, le même jour, avant de boucler par le site de Yaoundé, jeudi 22.

Deux mois après la première mission d’inspection (composée de 5 personnes), la Caf a commis cette fois deux experts, Wally Ismaël (membre de la CAF) et Jean-Louis Roumain (expert du Cabinet Roland Berger), pour évaluer le niveau d’avancement du chantier des six stades retenus pour la phase finale de la 32e Coupe d’Afrique des Nations de football.

Au terme de la première mission, le Comité exécutif de la CAF, à travers le président de cette institution, Ahmad Ahmad, avait indiqué que « beaucoup reste à faire pour rattraper le retard », enjoignant la partie camerounaise « d’accélérer » les travaux, notamment ceux liés à la construction d’un stade omnisports de 60 000 places à Yaoundé et d’un autre de 50 000 places à Douala.

S’exprimant sur ce sujet dans un récent message à la Nation, le chef de l’Etat camerounais Paul Biya a assuré que « le Cameroun sera prêt le jour dit », ce qui explique certainement la descente sur le terrain il y a quelques jours du Premier ministre chef du gouvernement, Philémon Yang.

A quinze mois de la compétition, la pression sur les autorités camerounaises qui ont « réitéré la détermination du Cameroun à mettre en œuvre les recommandations de la première mission d’inspection de la CAF » pour l’organisation de la CAN 2019, soit 47 ans après la 8è CAN organisé par le Cameroun en 1972.


©Source: APA News  ⇒Via Actu-plus.cm


Facebook Comments