Présidentielle 2018 : Un pasteur veut détrôner Paul Biya

0
22

Jonathan Nti, leader de la Nouvelle Jérusalem compte challenger le chef de l’Etat lors du prochain scrutin. Aujourd’hui président du Mouvement révolutionnaire camerounais (Mrc), le berger entend apporter des changements au niveau de la gouvernance et garantit une retraite paisible au locataire actuel d’Etoudi.

Pour le candidat déclaré à la présidentielle de 2018, le Cameroun est à une « période décisive de son histoire. Le moment est venu de faire un choix judicieux de l’avènement d’un Cameroun enfin prospère » et « compte tenu des multiples déboires, des récurrentes déceptions, des promesses non tenue, des mensonges d’un Etat livré à la gabegie, à la corruption, aux passe-droits, au règne de l’impunité et à toutes sortes d’exactions » d’où son engagement à « donner la perspective d’une alternative et voire même l’alternance à la tête d’un pays où l’incertitude sur l’avenir s’est érigée en règle ». Pour le moins qu’on puisse dire les propositions de Nti Jonathan tournent autour « des réformes gouvernementales et gouvernantes ».

Face à la presse le Candidat du Mrc souhaite ne pas lancer une chasse à l‘homme contre les dirigeants actuels et promet plutôt une retraite mérité au chef de l’Etat Paul Biya qui devrait bénéficier d’un encadrement en tant qu’ancien chef dirigeant. Et des compétences au sein de son appareil pourraient servie à ce nouveau Cameroun que promet Nti Jonathan

Passé trouble…

Celui qui se présente désormais comme porteur d’un changement est un personnage controversée qui est apparu au sein de l’opinion comme un ex-agent de Lucifer qui a longtemps travaillé dans le monde des ténèbres. Autrefois intervenant dans une radio de la capitale politique, il décryptait alors les rêves avant de se voir investir une nouvelle mission celle de prêcher la bonne nouvelle. Il devient donc par une alchimie ubuesque leader d’une congrégation religieuse baptisée « La Nouvelle Jérusalem ».

Entre Nti Jonathan va mettre sur pied un comité politique transitoire qui mourra dans l’oeuf et après cela celui qui se revendique d’avoir sauvé le régime de Yaoundé il y a quelques années et d’avoir prédit le crash d’avion de 1995 a monté un groupe média aujourd’hui en lambeaux vient donc de sortir le joker pour ce qui est de la présidentielle à venir. Il lève tout de même un pan de voile sur l’acronyme Mrc assimilée au Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) du Pr Maurice Kamto car selon l’ex-luciférien « la révolution est bien différente de la renaissance ».

En attendant de le voir sur le chantier politique « Prince » Nti Jonathan sera selon ses dires « présents » à toutes les prochaines échéances électorales à venir.

Dimitri AMbA


© Source : Le Messager  ⇒Via Actu-Plus.cm


Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.