Cameroun : Le ministre Joseph LE met son e-mail à la disposition des agents publics et usagers insatisfaits

0
142
Joseph LE, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative du Cameroun.

(TIC Mag) – Le nouveau ministre camerounais de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Joseph LE, veut réformer à sa manière la fonction publique camerounaise.

Dans sa toute première note d’information du 17 avril 2018, après sa nomination le 02 mars 2018  à la tête de ce département ministériel, Joseph LE met à la disposition des usagers et des agents publics son adresse mail professionnelle : joseph.le@minfopra.gov.cm. Ceux-ci pourront le contacter personnellement s’ils ne sont pas satisfaits des services offerts par son département ministériel.

Aussi, le ministre de la Fonction Publique et de la Réforme administrative, dans sa note d’information, rappelle aux personnels de l’Etat et aux usagers de son département ministériel qu’afin d’éviter les déplacements à risques et parfois onéreux dépensés pour le suivi des dossiers à Yaoundé la capitale et pour faciliter leur renseignement, le site web du ministère www.minfopra.gov.cm est disponible avec une possibilité de suivre en ligne l’évolution de son dossier.

Par ailleurs, toujours dans le but d’éviter aux agents publics et usagers du Minfopra des déplacements à risques et parfois onéreux pour le suivi de leurs dossiers à Yaoundé, le ministre a institué au sein de son département ministériel un dispositif de renseignements, de collecte et de suivi des dossiers au sein des délégations régionales. Les usagers et agents publics du pays sont donc désormais invités à se rapprocher des délégations régionales du Minfopra de leur lieu de résidence ou de fonction pour toute préoccupation relevant de la compétence du Minfopra.

Accès direct au ministre

Joseph LE précise que des mesures internes ont été prises au niveau des services centraux pour un traitement diligent des demandes d’informations ou des dossiers en provenance des Régions. Par exemple, une navette périodique sera organisée entre les délégations et les services centraux pour la transmission et le retour des informations ou dossiers. La notification des actes aboutis interviendra après la finalisation du processus d’identification et de localisation des personnels de l’Etat.

Plus besoin donc pour les fonctionnaires en service dans les régions et les usagers du Minfopra de se déplacer à Yaoundé pour le suivi de leur dossier. Dans les délégations régionales du Minfopra, ils peuvent désormais « solliciter des renseignements, déposer leurs dossiers complets ou obtenir des informations relatives à l’évolution du traitement de leurs dossiers, en précisant leur adresse complète (Boite postale, Téléphone, Email) ainsi que leur administration de rattachement, le cas échéant ». A défaut, utiliser le site web du ministère. Et en cas d’insatisfaction, ils pourront contacter directement le ministre par email.

Contacté par TIC Mag, le ministre Joseph LE confirme que lui-même recevra tous les mails envoyés à cette adresse et répondra personnellement au plus tard et en cas de besoin dans les 24 heures qui suivent l’envoi du mail.  « Le premier constat qui s’est dégagé à notre arrivée au MINFOPRA c’est que les usagers ont une grande soif d’information. Cela est tout à fait normal, car il s’agit d’une partie essentielle de la vie de nos concitoyens. Une carrière c’est le présent et l’avenir; il faut s’assurer que celle-ci soit bien suivie. En fait, pour nous au MINFOPRA, la satisfaction de l’usager doit toujours être au centre de toute action. Cela se résume dans ce slogan : Au MINFOPRA, l’usager est roi! », explique le ministre Joseph LE à TIC Mag.

Une mesure qui viendra sans doute donner un coup d’accélération aux services offerts par le Minfopra à ses usagers et qui contribuera également à sa manière à lutter contre l’inertie et la corruption. Car, les agents de l’Etat et notamment ceux du Minfopra savent désormais que le ministre peut recevoir personnellement toute dénonciation d’actes contraires à l’éthique professionnelle.

En plus de son email, il faut rappeler que le ministre Joseph LE, journaliste à la CRTV, la télévision nationale, par le passé, est présent sur le réseau social Twitter (@JosephLE_) et est l’un des rares ministres camerounais, si non le seul, à interagir personnellement avec les internautes. Aussi, c’est le seul ministre en fonction au Cameroun à disposer d’un blog personnel accessible à l’adresse www.josephle.cm.

Une présence en ligne et une interactivité, certes à parfaire avec des mises à jour régulières, mais déjà saluées par de nombreux internautes. Ce qui donne l’image d’une administration publique camerounaise moderne. Vivement que d’autres ministres camerounais suivent cet exemple !

Par TIC Mag


 

Facebook Comments