Cameroun – Tribalisme: Le Mrc au bord de l’implosion ?

0
31
MRC dans un meeting à Yaoundé

Un membre fondateur de cette formation politique de l’opposition camerounaise, créée en 2013, a claqué la porte. Il dénonce le tribalisme et l’instauration d’une pensée unique au sein du parti de Maurice Kamto entre autre.

Au moment où s’ouvre la 2ème convention du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), Frank Hubert Ateba qui a vu naître ce parti en 2013, décide de démissionner. L’homme politique l’a fait savoir par voix médiatique, accordant l’exclusivité à la Radio Tiemeni Siantou.

La 90.5 Fm a diffusé dans l’édition du vendredi 13 avril 2018 de son journal du soir, un extrait sonore dans lequel l’intéressé donne les raisons pour lesquelles il a quitté le Mrc, l’une des principales formations politiques de l’opposition camerounaise. Il fait savoir entre autres, qu’il est déçu par le management de ce parti caractérisé par un repli identitaire, à coloration Bamiléké, l’ethnie à laquelle appartient son président national, le professeur Maurice Kamto. Lequel président est taxé d’avoir caporalisé l’idéologie du parti, écrasant tous autres sons de cloche contraire à la sienne. Du côté du Mrc, des cadres du parti considèrent la démission de Frank Hubert Ateba comme un non-lieu, ce d’autant qu’il n’occupait pas un poste significatif au sien du parti. D’ailleurs d’autres sources au sein du parti disent qu’il allait être radié du parti à l’issue de la 2ème convention dont les travaux s’achèvent ce week-end.

Il faut noter en effet, que le passé politique de Frank Hubert Ateba, l’avait toujours présenté au sein du Mrc comme étant un espion. Porte-parole de L’Association des Amis du Président Paul Biya (Amibip) en 2010, Frank Hubert Ateba est surtout le neuveu de Jean Bernard Ndongo Essomba président du groupe parlementaire du parti au pouvoir à l’Assemblée Nationale.

Panorama Papers


⇒Via Actu-Plus.cm


Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.