Entrepreneuriat jeunes: L’onction du PAN à l’Est

0
125

CavayeYeguié Djibril a entamé une visite de trois jours dans la région, dans le cadre de la 5e édition de la caravane de promotion des métiers agro-pastoraux auprès des jeunes.

Un après-midi d’extase à Abong- Mbang. Jeunes, femmes et autorités locales n’ont pas caché leur joie de voir une importante délégation de parlementaires au milieu d’eux hier. Elle était conduite par CavayeYeguié Djibril, le président de l’Assemblée nationale (PAN). Objectif : aller à la rencontre des jeunes qui osent et qui font bouger leur quotidien. Les premiers à en témoigner, ce sont les apprenants de l’Ecole technique d’agriculture (ETA) d’Abong- Mbang. En effet, l’établissement créé il y a 60 ans comme centre de promotion agricole et transformé en ETA en 1966, a déjà formé plus de 830 professionnels des métiers agropastoraux. A ce jour, ils sont 165 apprenants inscrits dans les filières de l’entrepreneuriat, des métiers agricoles et de l’élevage.

Les parlementaires du Réseau « Espérance jeunesse » (Reje) ont contribué à la réhabilitation de cet établissement, avec notamment la réfection des salles de classe, l’aménagement de deux poulaillers, d’une porcherie et d’une pépinière. Sur place, CavayeYeguié Djibril a sillonné chacun des espaces réaménagés. Samba Mobe, le directeur de l’établissement, a souhaité que les parlementaires aillent plus loin dans leur geste. Ses doléances ont porté sur la construction de nouvelles infrastructures, la dotation en matériel pédagogique, ainsi que des véhicules de liaison et un bus pour les apprenants. L’objectif étant d’arrimer l’ETA à l’agriculture de seconde génération. Dans le message du PAN lu par l’honorable Gaston Komba, coordonnateur du Reje, on retiendra surtout l’invite à ne pas baisser les bras. « La terre ne trahit jamais, encore moins ceux qui en font un métier.

Il n’est pas normal que les apprenants sortis de cette école ne puissent pas créer seuls ou en groupe des ateliers de production », a-t-il relevé, encourageant les produits de l’ETA à aller vers l’auto-emploi. Plus tôt dans la journée, à son arrivée, CavayeYeguié Djibril a été fait « Mping Bend » du canton Maka Bebend à Atok par le chef du canton, Vincent Effoudou III, en présence de nombreuses élites conduites par le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Joseph LE.

Cavaye Yeguié Djibril est désormais considéré comme le pilier de cette communauté. En fin de journée, le maire d’Abong-Mbang lui a remis les clés du chef-lieu du Haut-Nyong dont il est le nouveau gardien. Ce mercredi, il s’agira du lancement effectif de la caravane de promotion de l’entrepreneuriat et de valorisation des métiers agropastoraux auprès de la jeunesse à Bertoua.


©Source: Cameroon-tribune  ⇒Via Actu-Plus.cm


Facebook Comments