Opération Epervier : Un oncle maternel de Chantal Biya et Faï Yengo Francis interdits de sortir du pays

0
68

La mesure visant Bella Roger Armand, directeur financier de Scimpos SA (ancienne filiale du Groupe français Rhône Poulenc), cible aussi l’ancien gouverneur du Littoral, ainsi que Camille Ekindi, l’ancien directeur général du Crédit Foncier du Cameroun.

Décidément, le Cameroun est devenu une «prison » à ciel ouvert. Il ne se passe plus une semaine sans que le délégué général à la Sureté nationale (Dgsn) ou le secrétaire d’Etat chargé de la Gendarmerie, signent une note interdisant à des hautes cadres de l’administration camerounaise (actuels ou anciens), de sortir du pays.

La dernière en date, et estampillée Martin Mbarga Nguelé himself, est fort symbolique : Bella Roger Armand, oncle maternel de Chantal Biya la Première dame camerounaise, est frappé d’interdiction de sortir du territoire camerounais. Le message-porté du Dgsn et signé il ya deux jours, outre ces « clients » de choix cités plus haut, concerne 39 autres personnes, essentiellement des hauts cadres au Pad.

Tous ces individus, croit-on savoir, devraient comparaitre devant le tribunal criminel spécial (Tcs), pour malversations financières présumées, du moins pour ceux dont les sommes réclamées seraient supérieures ou égales à 50 millions Fcfa. Juridiction spéciale tant décriée par des experts, le Tcs n’est cependant habileté à connaitre que des affaires de malversations financières supérieures ou égales à 50 millions Fcfa.

Par Darren Lambo Ebelle


⇒Via Actu-Plus.cm

Facebook Comments