Terrorisme : La secte islamique Boko Haram fait encore des victimes du coté des forces de défense

0
73

La violente attaque attribuée aux combattants islamiques de Boko Haram dans la soirée du lundi 02 avril a couté la vie à cinq soldats camerounais.

« Ils nous ont attaqué dans la nuit vers 18h45 (TU), au poste de Sagme » confie une source sécuritaire à VOA Afrique.

« Le lieutenant a été égorgé avec quatre autres militaires. Les terroristes ont aussi emporté des armes », a ajouté cette même source.

Sagmé est situé dans l’arrondissement de Fotokol, département du Logone et Chari. Fotokol, est une ville frontalière avec le Nigeria, dans l’extrême-Nord du Cameroun.

Cette autre attaque intervenait 24 heures seulement après celle de la nuit de la nuit de dimanche à lundi 02 avril à un poste de l’armée camerounaise de la force multinationale mixte à Amtalia dans l’Extrême -Nord du Cameroun. Le bilan provisoire ici faisait état de trois morts, dont deux kamikazes.


©Source: 237Actu.com  ⇒Via Actu-Plus.cm


Facebook Comments