Voilà pourquoi François Hollande a refusé d’épou­ser Julie Gayet

0
290
TCL TV

Après quatre ans d’amour, toujours pas l’ombre d’une petite bague de fiançailles qui unirait François Hollande à Julie Gayet pour la vie. Mais visi­ble­ment, l’an­cien président est loin d’être prêt à sauter le pas…

Les couples prési­den­tiels font déci­dé­ment couler beau­coup d’encre. Entre la garde-robe contro­ver­sée à tort de Brigitte Macron et la vie sexuelle parti­cu­liè­re­ment – semble-t-il – épanouie de Carla Bruni, les premières dames font la fasci­na­tion des Français à leur moindre sortie. Mais s’il en est une qui a su conser­ver plus ou moins le mystère de sa vie privée, c’est Julie Gayet, malgré une sombre histoire de scoo­ter qui aura marqué les esprits.

Depuis la fin du quinquen­nat de François Hollande, les amou­reux inter­dits s’af­fichent ensemble de manière plus décon­trac­tée, régu­lière, et sans s’en­fuir à l’aide d’un deux-roues à la moindre occa­sion. Pour­tant, notre ancien président n’a toujours pas passé la bague au doigt de Julie Gayet malgré la pres­sion qu’il a subie alors qu’il rési­dait toujours à l’Ely­sée. Il parle même, dans son livre Les leçons du pouvoir, de « mariage pour tous sauf pour moi ». « C’est vrai que je suis arrivé à l’Ely­sée en n’étant pas marié » s’est-il amusé dans les pages de Paris Match.

S’il aurait pu poser le genou à terre à l’époque où il était encore président, comme l’a fait son prédé­ces­seur Nico­las Sarkozy pour sa Carlita, François Hollande a jugé à l’époque ce geste comme étant déplacé. « Se marier sous prétexte d’être président, ce n’est pas une belle décla­ra­tion à faire à la personne aimée, a-t-il avoué au maga­zine. C’eût été plus rassu­rant et, pour ma compagne, plus protec­teur. Le mariage fait partie de la liberté de chacun et c’est désor­mais un droit pour tous. J’ai le plus grand respect pour cette insti­tu­tion. » Ce n’est donc pas demain la veille que Julie passera de Gayet à Hollan­de…

©Source: Voici.fr


 

Facebook Comments