Cameroun – Campagne de sabotage : Laurent Esso, cible du « G20 »

0
20

La tête du ministre d’État en charge de la Justice est mise en jeu, contre des milliards de francs engagés à l’international.


Source: Info Matin


Ainsi que votre quotidien l’annonçait voici peu une campagne insidieuse, visant à saborder la stabilité des institutions de la République, a été engagée par des Compatriotes vivant à l’étranger, qui eux-mêmes ne sont que des cache-sexe couvrant une organisation disposant d’un véritable trésor de guerre sur place au Cameroun. La mise en œuvre de cette stratégie a été enclenchée en fin de semaine dernière depuis les Etats-Unis, à la suite de quelques tentatives via le magazine Jeune Afrique.

Constatant la tiédeur du background local sur le plan médiatique, le fameux cabinet noir, installé au sein même du système à Yaoundé, a cette fois entrepris de contacter d’autres relais occidentaux qui, selon des sources introduites, exigent des garanties à la fois financières, politiques et éthiques. Bien que rassurés par une offre financière alléchante, de grands groupes de presse occidentaux ne semblent pour l’instant pas convaincus de la crédibilité de leurs interlocuteurs.


Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.