Cameroun – Eau potable: Camwater, le nouveau challenge

0
217
Gervais Bolenga, DG de la Camwater
TCL TV

La fin du contrat d’affermage survenue lundi ouvre une nouvelle page, pleine de défis.


Source: Cameroon-tribune


La page Camerounaise des Eaux (Cde), ouverte pendant dix ans, a été définitivement tournée ce lundi 30 avril à Douala, avec une cérémonie de clôture du contrat d’affermage qui liait cette entreprise à l’Etat du Cameroun. En présence du ministre de l’Eau et de l’Energie, Gaston Eloundou Essomba, et du ministre des Finances, Louis-Paul Motaze, les directeurs généraux de la Camwater et de la Cde ont signé le procès-verbal constatant, selon les termes utilisés, la fin de l’affermage du service public de l’eau potable.

Ce service public sera désormais assuré par la Camwater, dont le fonctionnement et les missions ont été réorganisés par un décret présidentiel rendu public en février 2018. « La tâche deviendra plus lourde et même immense », a indiqué le Minee, parlant des défis de la nouvelle Camwater. Et l’entreprise n’aura pas trop de ses nouvelles ressources humaines – elle passe de 240 à 1 700 personnels – pour atteindre les objectifs fixés. Lesquels peuvent se résumer en deux grandes lignes, tracées par le ministre Eloundou Essomba : fournir une eau de qualité et la fournir en quantité suffisante aux populations. Le Minee a déroulé le reste de la feuille de route prescrite à Gervais Bolenga, le directeur général de la Camwater : achever les travaux de réhabilitation des réseaux de la ville de Yaoundé ; mettre en service les unités de traitement d’eau d’Akomnyada ; réduire les délais d’intervention ; réduire les pertes de produit sur le réseau.

Il faudra également poursuivre les campagnes d’extension des réseaux d’eau potable, ainsi que celle des branchements sociaux, entre autres. La Coupe d’Afrique des Nations qui arrive va charrier, elle aussi, des défis qui interpelleront la Camwater. Elle devra, selon les prescriptions du Minee, se mobiliser pour approvisionner en eau potable, et ce de manière continue, non seulement les différents stades, mais aussi les hôpitaux et les logements sociaux construits par le gouvernement. Sur un plan plus interne, il faudra fédérer le personnel, lui inculquer la culture de l’intérêt général, et impulser « une nouvelle dynamique au sein de la Camwater ». A ce personnel justement, représenté à la cérémonie par des délégués et des membres de syndicats, le Minee a demandé de toujours avoir à coeur le développement de leur secteur d’activités.

« Je voudrais vous inviter à travailler sereinement, parce que toutes les dispositions sont prises pour que vous continuiez à bénéficier de vos avantages, sans aucun changement », a déclaré le ministre, suscitant une salve d’applaudissements. Gaston Eloundou Essomba a également dit toute la gratitude du gouvernement à la Cde. « De vives et chaleureuses félicitations » ont ainsi été adressées à l’entreprise, « pour le travail accompli ». Au sujet de cette opération d’affermage, le Minee a fait savoir que le groupe de travail ayant planché sur la fin de cette collaboration décennale va poursuivre sa tâche pendant quatre mois encore, « la volonté du gouvernement étant de sortir du contrat en préservant les bonnes relations entre le Cameroun et le Royaume chérifien. »


Facebook Comments