Cameroun – Plan triennal spécial jeunes: La vitesse de croisière amorcée

0
19

Près de 4 000 projets déjà revalidés, devraient faire l’objet de financement cette année.


Source: Cameroon-Report, Julienne Ngobo


Le Plan triennal spécial jeunes (PTSJ) est actif dans les régions. Mounouna Foutsou, ministre de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec), a présidé le mardi 08 mai 2018, une cérémonie de lancement régional des financements de la première cuvée des jeunes bénéficiaires du PTSJ  dans la région de l’Est. Au total, une cinquantaine de projets ont bénéficié de financements pour cette première cuvée, pour un montant global d’environ 120 millions de F, selon les autorités. Comme retombées, on attend la création de près de 700 emplois directs dans la région. «Les financements de ce jour concernent uniquement  les guichets du Fonds national d’insertion des Jeunes du Minjec.

En effet, c’est le lieu de préciser que les autres jeunes bénéficiaires ont été référencés à d’autres guichets de financement logés dans les départements ministériels partenaires. Le prochain comité de pilotage de l’Observatoire national de la jeunesse (ONJ) devra permettre de consolider tous les guichets de financements des projets des jeunes, compte tenu de la principale contrainte qui est celle d’extraire les données spécifiques aux jeunes », a indiqué Mounouna Foutsou. A l’occasion, les jeunes de la région de l’Est ont été invités à s’inscrive massivement dans la base de données de l’ONJ, porte d’entrée du PTS-Jeunes. En effet, les statiques actuelles révèlent que, sur les 508 927 jeunes enregistrés à l’ONJ en 2017 au niveau national, pour bénéficier du PTS-Jeunes, 22823 seulement proviennent de cette région.

Satisfaction  

L’année dernière, 3 835 projets de jeunes en individuel ou en groupes ont été élaborés et incubés après que tous leurs promoteurs soient passés par leur réarmement civique et moral. La première cuvée de 2150 projets de jeunes est déjà financée à hauteur d’environ 3,3 milliards de francs CFA. Et les projets financés dans la région de l’Est en font d’ailleurs partie. D’un montant d’un peu plus de 3, 517 milliards de francs CFA, 847 autres projets de micro-activités ou de junior-entreprises sont en examen par le comité de suivi de la mise en œuvre du PTSJ présidé par le secrétaire général des services du Premier ministre pour financement. Et les business plans des 838 projets restants sont en cours de réajustement pour être soumis à la validation de ce même comité.

« Le bilan est très positif. Positif dans la mesure où le premier axe du PTS-Jeunes prescrit par le Chef de l’Etat a pu mobiliser 507 614 jeunes dont largement au-dessus du nombre qui nous a été assigné (500 000 jeunes) », a précisé Pierre Dominique Mveme Atangana, coordonnateur de l’ONJ, l ors des travaux du comité de pilotage de l’ONJ tenus le 24 janvier 2018 à Yaoundé. Autre élément de satisfaction, expliquait-il, c’est «le référencement de 9 076 jeunes dans le cadre de l’intermédiation et de l’activation du volet appui à l’installation des jeunes du Pts-Jeunes». Prescrit le 10 février 2016 par le président Paul Biya, le PTSJ, doté d’une enveloppe de 102 milliards de francs CFA, est le premier du genre consacré à un groupe social spécifique au Cameroun. Il est destiné à accélérer l’insertion socio-économique de la jeunesse.


 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.