Cameroun: un chef de village pro-Biya égorgé à Lebialem

0
94

Panique et consternation se sont emparées des populations de Lébialem dans la région du Sud-ouest ce mardi. D’après des sources contactées dans la localité, le chef du village d’Ekeh a été égorgé ce mardi matin par des individus non identifiés.


Source: Cameroonweb


Quelques heures avant son assassinat, la victime avait regroupé la population du village dans son palais pour préparer le défilé du 20 mai, précise notre source. 
Même si les auteurs de l’assassinat n’ont pas été formellement identifiés, plusieurs témoins évoquent la thèse d’une attaque sécessionniste.

Le week-end dernier, les groupes armés sécessionnistes avaient, en effet, menacé de s’en prendre à toute personne qui s’associerait à la célébration de la fête du 20 mai dans les régions anglophones.


Facebook Comments