Kenya : au moins 100 morts à cause des inondations en avril (CICR)

0
13

Plus de 100 personnes ont péri du fait des inondations imputables aux fortes pluies qui se sont abattues sur le Kenya en avril dernier, rapporte le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).


Source:John Ndinga Ngoma, Africanews avec REUTERS


Il marche sur la pointe des pieds. Sans doute pour éviter de se noyer dans les eaux de pluie qui coulent par flots ininterrompus. Hiribae Mame est ostensiblement dans la tourmente. Ce père de famille fait partie des quelque 200 000 personnes forcées de quitter leurs domiciles du fait des inondations et des glissements de terrain intervenus après de fortes pluies qui se sont déversées sur tout le Kenya ou presque en avril.

Les dégâts semblent incommensurables. “J’ai perdu 12 poulets et quatre chèvres. Nous n’avons pas pu tous les sauver et je ne peux pas accéder à la maison parce que la porte ne peut pas s’ouvrir », se plaint une mère de quatre enfants dans la ville de Tana River, dans la région de la Côte-Nord.

Mais, les populations ont eu de sérieuses difficultés à quitter ces zones impactées par les pluies. Tant les principales routes et les ouvrages d’art (ponts par exemple) ont été détruits par les eaux en furie.

Quant au bilan humain, il semble plus qu’amer. D’après le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), près de 100 personnes ont trouvé la mort à cause de ces intempéries d’avril. À l’image des huit personnes qui ont été surprises vendredi dernier dans leur sommeil par une coulée de boue à Muranga au centre du pays, selon les informations du secrétaire général du CICR Kenya, Abbas Gullet.

Du coup, le CICR tend la main au gouvernement pour que cette catastrophe humanitaire à venir soit anticipée. “Nous exhortons le gouvernement à reconnaître une catastrophe nationale pour que des mesures conséquentes soient prises en mobilisant les ressources nécessaires afin d’aider les personnes touchées”, a déclaré dimanche Abbas Gullet.

Il faut à cet effet “un fonds national de gestion des catastrophes”.


Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.