Sénat: les élus reçoivent leurs attributs

0
21

Au cours d’une cérémonie solennelle hier au Palais des Congrès, les 100 sénateurs de la 2e législature ont arboré leur écharpe après la validation de leur mandat.


Source: Cameroon-tribune


L’hymne national du Cameroun exécuté dans ses deux langues officielles, à gorge déployée par les sénateurs. Il était 16h 07 hier à l’hémicycle du Sénat, au Palais des Congrès. Dans cette ambiance solennelle, les sénateurs venaient d’aborder leur écharpe tricolore frappée d’une étoile dorée. Parmi eux, ceux qui entamaient ainsi leur premier séjour au Sénat, l’émotion à fleur de peau, ont chanté l’hymne la main droite sur le coeur. C’était une image vivante la 2e législature en marche, à l’issue des élections sénatoriales du 25 mars dernier et du décret présidentiel portant nomination des sénateurs du 12 avril 2018. C’était également l’épilogue d’une cérémonie brève de moins de 10 minutes, présidée par le doyen d’âge, Chief Victor Mukete, en présence du ministre Grégoire Owona, représentant du vice-Premier ministre, ministre délégué à la présidence chargé des Relations avec les Assemblées.

Cette cérémonie a été précédée par une séance plénière consacrée à l’adoption des rapports des quatre bureaux de vérification des cas d’incompatibilité, et de validation du mandat des sénateurs. Ce, à la lumière des articles 6, 7 et 8 du règlement intérieur du Sénat. Pour le bureau A, le rapporteur Benjamin Amama Amama a indiqué que quatre sénateurs se trouvant en situation d’incompatibilité dans l’exercice du mandat de sénateur, ont déclaré sur l’honneur avoir fait le choix de se démettre de la fonction incompatible et de rester sénateur. Le même engagement sur l’honneur a été noté dans le bureau B où six sénateurs étaient en situation d’incompatibilité, d’après le rapporteur des travaux, Claude Kemayou.

Au bureau C, le rapporteur Jean Mboundjo a relevé que les quatre sénateurs en « situation irrégulière », ont également décidé de se démettre de leur fonction incompatible. Pour terminer, le bureau de vérification D, le rapport de travail lu par Samuel Obam Assam, a fait état de deux sénateurs faisant face à la situation d’incompatibilité. Au total, ce sont 16 dossiers de cas d’incompatibilité qui ont été examinés par le bureau. Ce qui a conduit à l’adoption des rapports des quatre bureaux et à la validation du mandat des 100 sénateurs.


Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.