Un an après son arrivée à l’Elysée, Emmanuel Macron va-t-il pouvoir maintenir le rythme des réformes?

0
110
PRESIDENCE - Depuis son arrivée à l'Elysée, Emmanuel Macron multiplie les annonces de réformes et de mesures pour «transformer en profondeur» le pays...

PRESIDENCE – Depuis son arrivée à l’Elysée, Emmanuel Macron multiplie les annonces de réformes et de mesures pour «transformer en profondeur» le pays…


Source: 20minutes.fr


« On va boucler le programme en un an », nous avait lancé, fièrement, un député macroniste dès le mois de novembre 2017, lors du Conseil national de La République en marche à Lyon. Alors qu’

Emmanuel Macron fêtera le 14 mai son premier anniversaire à l’Elysée, le pari n’est pas tout à fait gagné. Mais l’exécutif est bien parti, grâce à un rythme de réformes plus que soutenu.

Depuis leur élection en juin, les députés ont adopté 112 textes de loi, dont de gros morceaux comme la réforme par ordonnances du Code du travail, la loi antiterroriste, celle

sur l’asile et l’immigration. Cette frénésie touche aussi les membres du gouvernement et leurs équipes, sollicités jusque très tard le soir, à tel point que la fatigue

commencerait à s’accumuler dangereusement. Le rythme ne devrait pas ralentir de sitôt : l’Elysée veut présenter avant l’été sa réforme des institutions (le 19 mai), celle de l’audiovisuel et une loi sur les fausses infos, avant de lancer avant la fin de l’année deux vastes chantiers, l’un sur les retraites et l’autre sur la bioéthique.

« Macron doit obtenir des résultats rapidement »

« Emmanuel Macron bouscule une règle implicite, une tradition qui voulait que l’on fasse une réforme après l’autre, constate Nicolas Roussellier, historien et spécialiste de la Ve République. Il ouvre plusieurs dossiers en même temps, quitte à multiplier les fronts ». Au printemps 2018, le gouvernement a ainsi mené de front la réforme de la SNCF et celles de la formation professionnelle et de l’accès à l’université. Il a aussi présenté le projet de loi

contre les violences sexuelles et sexistes et fait adopter sa réforme

de l’asile et de l’immigration.

Ce rythme très soutenu trouve son origine dans l’identité du jeune mouvement d’Emmanuel Macron, selon Nicolas Roussellier. « Le macronisme (…) Lire la suite sur 20minutes


Facebook Comments