Cameroun : la commission Musonge effectue une mission en Suisse

0
18

Les membres de la commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme y séjourneront pendant une semaine.


Source: Journal du Cameroun


Moins de deux semaines après avoir tenue la deuxième étape de ses séances « d’écoute du peuple », la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme (Cnpbm) s’est envolée pour Berne, la capitale de la république de Suisse. De source officielle, la commission Musongue s’est rendue dans ce pays pour apprendre des pratiques suisses en matière de multiculturalisme.

Ce pays compte, en effet,  neuf (09) zones linguistiques culturelles  qui sont : l’allemand, le français, l’italien, le romanche, le bavarois, le walser, le franco-provençal, le yiddish et le yeniche. La visite de la Cnpbm s’inscrit alors comme la suite d’un processus de collaboration noué avec la délégation fédérale Suisse au plurilinguisme.

Cette collaboration avait été initiée en début de cette année, avec la visite au Cameroun de Nicoletta Mariolini, la cheffe de cette délégation. Lors de son séjour, elle avait d’ailleurs échangé avec la partie camerounaise (gouvernement, étudiants…) sur l’expérience suisse dans la gestion de la diversité, pour parvenir à une société harmonieuse où les gens vivent avec un grand sens de l’unité.

Les membres de la délégation camerounais ont entamé leur mission ce lundi. Ils ont été reçus par les autorités suisses, puis par l’ambassadeur du Cameroun dans ce pays. Ce dernier a à cet effet organisé un banquet, au cours duquel la diversité culturelle camerounaise a été présentée aux invités.

Tout au long de la semaine qui s’annonce, les membres de la Cnpbm devraient se rendre dans les régions et communautés linguistiques, afin d’échanger sur les défis et les opportunités des réalités du plurilinguisme sur le plan social, administratif et juridique.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.