Cameroun: Une épreuve du Bepc proposée aux candidats portait sur 22 points au lieu de 20

0
160
TCL TV

Les explications du ministère des Enseignements secondaires restent attendues.


Source: Actu Cameroun


Mardi dernier les élèves candidats à la session 2018 du Brevet d’études du premier cycle (Bepc) ont eu une épreuve d’étude de texte notée sur 22 points au lieu de 20 comme le prévoit la norme. Des enseignants rencontrés dans la capitale affirment qu’il s’agit d’une simple erreur technique. Et cette erreur n’aura aucune incidence sur le travail des élèves.

L’épreuve en question comprenait deux parties à savoir la compréhension de texte et la connaissance et maniement de la langue française. Le texte de base a été tiré du livre «Histoire d’un enfant trouvé» de Robert Zoutoumbat publié aux éditions clés en 1971. C’est donc la deuxième partie de cette épreuve qui a été notée sur 12 points au lieu de 10. Un proviseur de lycée qui requiert l’anonymat pense que c’est l’ordinateur qui a joué un tour à l’examinateur.

Cette situation a poussé plus d’un à s’interroger sur la manière dont les épreuves sont choisies. On aura donc appris que c’est un enseignant de terrain qui propose un ou une partie du sujet. Cette proposition est examinée par un inspecteur régional. Ce dernier fait des observations et les transmet à l’inspection nationale. A ce niveau l’épreuve est cotée à un inspecteur national qui doit la corriger et faire une simulation de correction avec des enseignants cobayes. Après cette étape la direction des examens passe au tirage et à la multiplication de l’épreuve en question.

Pour remédier au problème sus présenté, un enseignant déclare qu’on pourrait tout simplement ajouter deux points à chaque candidat.


Facebook Comments