Coupe du monde 2018, La logique respectée. La Suède, la Belgique et l’Angleterre ont remporté chacune leur premier match de la compétition

0
145
TCL TV

Contrairement aux deux surprises enregistrées dans les groupes E et F avec la défaite de l’Allemagne face au Mexique et le match nul du Brésil face à la Suisse, les favoris des rencontres de ce 18 juin se sont imposés face à leurs adversaires.


Source: Actu-Plus.cm, Yannick Efila


La Suède, en début d’après-midi, dans la seconde rencontre de la Poule F a pris le pas sur la Corée du Sud, sur le score de 1 but à zéro. Une réalisation de Granqvist sur pénalty à la 65ème minute de jeu. Le score de cette rencontre reflète parfaitement la physionomie du match qui, a été très équilibré, la victoire pouvant basculer d’un côté comme de l’autre.

Dans la seconde rencontre de la journée, la Belgique a tenu son rang de favori de la poule G, en dominant le Panama sur le score de 3-0. Tout comme dans le 1er match, le score est à l’image de la partie et ne paraît que logique, tant les belges ont été supérieurs à des panaméens qui dispute pour la première fois de leur histoire une coupe du monde. Les réalisations belges portent l’estampille de Dries Mertens à la 47ème minutes. Le napolitain a inscrit une magnifique reprise de volée du droit aux abords de la surface de réparation, son but avec celui de l’espagnol Nacho ou encore la frappe du brésilien Coutinho, comptent parmi les plus belles réalisations de ce tournoi. Outre la géniale inspiration de Mertens, Romelu Lukaku, le buteur de Manchester United réussi un doublé. D’abord un but de la tête à la 69ème sur une passe de De Bruyne; avant de récidiver d’une balle piquée du gauche à un quart d’heure de la fin du temps réglementaire, sur une passe de Hazard.

Le match Tunisie-Angleterre, dernière opposition de ce lundi 18 juin, a vu la difficile victoire des britanniques sur le score de 2-1 face aux nord-africains. Une rencontre dominée dans sa majeure partie par les anglais, qui sauf maladresse dans le dernier geste, auraient mérité d’inscrire un ou deux buts supplémentaires. En début de partie, le capitaine anglais, Harry Kane, ouvre le score du pied droit, après que le gardien tunisien ait repoussé une tentative de la tête de John Stones. La Tunisie égalise sur penalty à la 35ème minute par Ferjani Sassi. On se dirige alors vers un match nul entre les deux formations car l’Angleterre ne parvenant à prendre l’avantage et la Tunisie, déterminée à défendre ce score de parité. C’est à l’entame du temps que Harry Kane, sur corner, suite à une déviation de John Stones, réussit à donner l’avantage aux anglais et par la même occasion, la victoire.

A noter que dans cette rencontre, la Tunisie a inscrit le premier but du continent africain dans cette coupe du monde, l’Égypte, le Maroc et le Nigéria ayant été défaits sans parvenir à faire trembler les filets adversaires.


Facebook Comments