Coupe du monde 2018 – Le Brésil tenu en échec!

0
18

La Seleçao a concédé le nul face à la Suisse.


Source: Actu-Plus.cm, Yannick Efila


Le résultat final de cette seconde rencontre de la première journée du groupe E est très loin des prédictions des bookmakers et des spécialistes du football. Avant le coup d’envoi de cette rencontre, tout laissait penser que le Brésil, pour son entrée dans ce mondial, remporterait facilement les 3 points face à la “Nati” de Liechsteiner.

Pourtant après l’ouverture du score des “Auriverde” à la 19ème minute par le barcelonais Philippe Coutinho, d’une magnifique frappe enroulée du droit, on pensait logiquement que Neymar et compagnie viendraient à bout d’une équipe Suisse qui pendant les 20 premières minutes a subit les assauts des brésiliens.

Mais les quintuples champions du monde ont semblé se complaire dans ce léger avantage, faisant même preuve d’une certaine suffisance, ce qui a permis à la Suisse de sortir de sa léthargie, au point de rééquilibrer les débats au sortir de la 1ère période.

La “Nati” se faisant de plus en plus menaçante juste avant la mi-temps, c’est assez logiquement que les helvètes rejoignent les brésiliens au score juste après le retour des vestiaires, sur une tête de Zuber (peut-être entachée d’une faute sur Miranda).

Dès cet instant, le match aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre tant les deux formations se valaient en terme de possibilité de but. Le Brésil reprendra l’ascendant dans le dernier quart d’heure mais, ni les tentatives de Coutinho, Neymar, Gabriel Jesus ou Firmino ne réussiront a tromper une seconde fois la vigilance de Yann Sommer, le portier suisse.

Après la défaite de l’Allemagne, le match nul du Brésil est la deuxième surprise de cette compétition. Le Brésil est quasiment dans l’obligation de remporter sa prochaine rencontre pour ne pas être non seulement distancé par la Serbie, victorieuse du Costa Rica (1-0) en début d’après-midi, et ne pas être éliminé dès le 1er tour, expérience malheureuse que la Seleçao a connu seulement en 1966.


Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.