Crise anglophone : le maire de Buea sanctionne les commerçants qui ont respecté la « ville morte »

0
159
TCL TV

Lundi 23 juillet 2018, Patrick Ekema, a apposé des scellés aux commerces qui ont respecté la « ville morte » lancé depuis quelques temps par les sécessionnistes dans la ville de Buea, région du Sud-ouest


Source: 237 Actu


Le maire de Buea avait déjà mis en garde les populations contre cette désobéissance civile qui continue de paralyser les activités économiques dans la région du Sud-ouest.

S’adressant aux journalistes à Douala vendredi 30 juin, Patrick Ekema avait déclaré: « Nous avons été pris au dépourvu lundi dernier mais à partir de ce lundi (lundi 02 juillet Ndlr) la vie sera normalisée dans la ville de Buea. Je veux être catégorique que toutes les structures appartenant au Conseil seront ouvertes, tous les meubles appartenant au Conseil seront utilisés dans les rues de Buea et je superviserai personnellement. En tant que gardien de la vie socio-économique de la ville de Buea, je n’ai déclaré aucune ville fantôme. »

Les séparatistes armées ont décrété des journées villes mortes tous les lundis dans la ville de Buea, contraingnants les habitants de cette partie du pays à respecter ce mot d’ordre mais surtout s’attaquant parfois en pleine journée aux forces de l’ordre positionnés dans la ville.


Facebook Comments