Plus de 12 milliards de FCFA de chiffre d’affaires réalisés par CAMAIR-CO

0
108

La Compagnie nationale de transport aérien du Cameroun (CAMAIR-CO) a réalisé un chiffre d’affaires de 12,3 milliards de franc CFA au cours du premier semestre 2018, a annoncé jeudi, son directeur général Ernest Dikoum au cours d’une interaction avec la presse au siège de l’entreprise à Douala.


Source: APA


Ce résultat est en hausse de 7 milliards de francs CFA en valeur relative par rapport aux 5,1 milliards de francs CFA réalisés pendant l’année 2017, soit une augmentation de 142% en valeur absolue par rapport à la période considérée.
Sur la base de l’évolution du trafic, la direction générale table sur une production de 21,6 milliards de francs CFA en 2018 contre 7 milliards de francs CFA en 2017, soit une augmentation de 14 milliards de francs CFA, ce qui représente une hausse de 208 %.

Le trafic est en nette croissance avec 157 000 passagers transportés pendant les six premiers mois de l’année 2018 contre 94 000 passagers pendant la même période de l’exercice précédent.

Cette situation dénote des « perspectives plus prometteuses pendant les prochains mois », a rassuré le directeur général, soulignant que dans son plan d’exploitation, la CAMAIR-CO prévoit d’ouvrir d’autres dessertes, notamment Paris en France, Londres en Grande-Bretagne, Brazzaville au Congo et Bamako au Mali.

Ces nouvelles destinations viendront s’ajouter aux lignes ouvertes ces deux dernières années, notamment Ndjamena au Tchad, Libreville au Gabon, Bangui en Centrafrique, Cotonou au Bénin, Dakar au Sénégal, Abidjan en Côte d’Ivoire, Lagos au Nigeria.

L’une des raisons qui montre que les signaux sont de plus en plus au vert pour la compagnie nationale de transport aérien du Cameroun porte sur la réduction du déficit d’exploitation qui est passé de 4,1 milliards de francs CFA en 2017 à 1,3 milliards de francs CFA au premier semestre 2018.

Avec une flotte composée de six aéronefs, CAMAIR-CO se montre performant, car non seulement les dessertes domestiques dont le taux de remplissage moyen se situe à 68 % et une régularité de 77% pour une ponctualité moyenne de 74% seront renforcées, mais la compagnie vient d’adopter un nouveau dispositif d’exploitation.

Ces avantages, selon le directeur général Ernest Dikoum, sont le temps de liaison court, une flotte réduite et optimisée, le nivellement du flux des opérations, la déconcentration des aéroports principaux et le développement des aéroports secondaires.


Facebook Comments