Russie 2018: La Croatie et la Russie en 1/4 de finale

0
151

Les deux sélections se sont imposées dans leurs matchs de huitièmes de finale face à l’Espagne et au Danemark.


Source: Actu-plus.cm


Le pays hôte a réalisé un exploit en réussissant à sortir l’Espagne, l’un des grands favoris pour la victoire finale. Les russes n’avaient pas les faveurs des pronostics dans ce 1/8ème de finale entre le 1er du groupe B et le 2ème de la poule A.

La Russie, selon certains observateurs, avait déjà réalisé une performance en s’extirpant de la phase de poule. Malgré ses deux victoires en poule face à l’Arabie Saoudite (5-0) et l’Égypte (3-1), la Russie n’a jamais vraiment été comptée parmi les prétendants au titre de champion du monde et, sa défaite 0-3 face à l’Uruguay lors du dernier match de poule, a démontré que les russes ne pourraient mettre en difficulté des formations d’un certain calibre.

Pourtant, les coéquipiers de Akinfeev, ont réussi à éliminer l’Espagne. Une rencontre totalement dominée par les espagnols avec 71% de possession de balle et plus de 1000 passes réussies. Ignashevich, en marquant dans ses propres buts, permet à la Roja de prendre l’avantage dès la 12ème minute. Dzyuba égalise sur un penalty que l’on pourrait contester à la 41ème minute. L’Espagne va contrôler la recontre jusqu’au tirs aux buts, se procurant quelques occasions mais pêchant dans la finition. La plus grosse déception de la sélection espagnole dans ce mondial fut son incapacité à concrétiser sa domination par des buts.

La Russie s’ imposera finalement aux tirs aux buts 4-3 et poursuivra la compétition au moins jusqu’en 1/4 de finale.

Ce sont aussi les tirs aux buts qui ont permis de départager les croates et les danois dans l’autre 1/8 ème de ce 1er juillet.

Un match assez équilibré dans l’ensemble, avec des danois qui donnaient très bien la réplique aux croates que beaucoup voyaient favoris. Cette rencontre débute sur les chapeaux de roues avec 2 buts en moins de 5 minutes. Le Danemark ouvre le score dès la 1ère minute par Joergensen, le but le plus rapide du tournoi pour le moment. 3 minutes après, Mario Mandzukic égalise sur une reprise de volée acrobatique du pied droit. Malgré que le score n’évoluera plus jusqu’à la fin, la partie demeure plaisante, pouvant basculer d’un camp comme dans l’autre. Le match aurait même pu ne pas aller jusqu’au tirs aux buts si Modric, avait transformé le penalty accordé à la Croatie à la 116ème minute.

La Croatie l’emporte finalement aux tirs aux buts, 3-2 et disputera de nouveau un 1/4 de finale de coupe du monde après celui de 1998; coupe du monde où les croates avaient été éliminé en demi finales par la France.


Facebook Comments