L’Ambazonie: une vraie identité nationale ou une piraterie des richesses du pays?

0
16

Depuis 2016, des actes de violence sont commis par une minorité des anglophones des régions Nord-Ouest et Sud-Ouest du Cameroun. Alors même que la majorité de la population de ces régions souhaite simplement pouvoir vivre dans la tranquillité, ces groupuscules sèment la terreur.

Pourquoi? Qu’est-ce qui a initié un soudain niveau de ferveur nationaliste parmi ces quelques individus, dont le nombre est inversement proportionnel à leur capacité de nuire. La réponse pourrait se trouver tout simplement dans le sous-sol de ce que les séparatistes appellent “l’Ambazonie” : les hydrocarbures.

Un terrain riche en ressources naturelles

Une grande partie des richesses en pétrole et en gaz du Cameroun se situe dans les régions Nord-Ouest et Sud-Ouest du pays. Le développement de l’exploitation des hydrocarbures est essentiel, auquel se rajoute celle des mines d’or. Ces cadeaux de la nature suscitent forcément de nombreuses convoitises de la part de personnes, souvent situées à l’étranger, peu scrupuleuses et prêtent à manipuler une partie de la population, même minoritaire, afin de mettre la main dessus afin d’en revendre la concession aux plus offrants. Mais pour effectuer cette manœuvre, il leur est nécessaire d’organiser le chaos sur place.

Chaque jour 10 millions de dollars de pétrole

Le sol des régions anglophones permet en effet à des millions de dollars de matières d’en être extrait. Ainsi le pétrole qui sort du sol du Sud-Ouest et du Nord-Ouest représente l’équivalent de 10 millions de dollars. Le cynisme des responsables séparatistes touche ici un point fondamental. En effet, Amos Mudoh, qui est chargé, pour le gouvernement fantoche “ambazonien”, des affaires étrangères, affirme sans rougir que ce montant pourrait permettre la création d’écoles qui sont actuellement manquantes dans la zone, alors qu’en même temps, ses hommes menacent les élèves et les enseignants qui souhaitent reprendre le chemin des établissements scolaires.

Ceci démontre que le bien-être réel du peuple camerounais anglophone est le dernier des soucis des responsables séparatistes.


Source: ACP


Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.