L’enterrement d’Air Cemac

0
181
TCL TV

Le 3 août dernier à Douala, les ministres des Transports de la CEMAC ont prononcé la liquidation de la compagnie de navigation aérienne sous-régionale qui n’a jamais pu décoller.

Au-delà de l‘égoïsme des dirigeants, il y a aussi la question de la maturation des projets en amont. L’on a laissé de côté les entraves comme les taxes et charges qui plombent ce secteur. En effet N’Djaména, Brazzaville et Douala comptent parmi les aéroports les plus chers du continent, en matière d’exploitation. Ce qui pose un vrai problème de rentabilité et de compétitivité…

Si les États ont failli, le secteur privé d’Afrique centrale peut bien prendre le relais. L’exemple de la compagnie Asky qui s’affirme sur le continent est un exemple à suivre.

Le marché est là, et il est porteur…


Plus d’infos sur Africanews


 

Facebook Comments