Régulation des médias : Peter Essoka condamné à 6 mois de prison avec sursis

0
21
Peter Essoka
Peter Essoka, Président du Conseil de Communication (CNC)

En sus de la condamnation supra confere, Peter Essoka, président du Conseil national de la communication ( Cnc ), devra verser 15 millions Fcfa au président directeur général ( Pdg ) du groupe de presse L’ Anecdote.

Le bras de fer entamé en fin d’année dernière entre Jean Pierre Amougou Belinga et Peter Essoka, a enfin connu son dénouement hier mardi 28 août 2018. En effet, en novembre 2017, le président du très controversé Cnc et ancien journaliste obséquieux de la Crtv, avait été attrait au tribunal par Amougou Belinga, pour avoir qualifié Vision 4, la télévision du groupe l’Anecdote, de  » radio mille collines ». Une pilule que n’avala pas le milliardaire et magnat des médias d’Afrique centrale. Bien plus, la déclaration de Peter Essoka, avait été faite sur les ondes de la radio la plus écoutée du Cameroun : rfi.

Toute chose qui motiva alors le Pdg du groupe l’ Anecdote, à servir une citation directe au président du Cnc. L’affaire entre autre, est enrolée au tribunal de première instance instance de Ngoumou, département de la Mefou et Afamba (région du Centre ).

Le verdict tombé hier mardi, confond le président de l’instance de régulation des médias. Peter Essoka écope d’une condamnation de six mois de prison avec sursis, arrosé d’une rondelette somme de 15 millions à payer à Amougou Belinga, au titre de dommages et intérêts. Le Pdg du groupe de presse l’ Anecdote, avait porté plainte pour « abus d’autorité et chantage « .


Par Darren Lambo Ebelle


Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.