Crise anglophone: Les sécessionnistes déjà à Yaoundé (Mindef)

0
24

Une correspondance du ministre délégué à la présidence chargé de la défense met en alerte le Général de Corps d’armée et le Chef d’Etat-major. Selon le Ministre Beti Assomo, des extrémistes « pourraient commettre des actions d’éclat sur des cibles à forte valeur ajoutée et certains points sensibles de la capitale politique les 1er et 07 octobre 2018 ».

A en croire Joseph Beti Assomo, certains combattants sécessionnistes qui font la guerre contre les forces de défense et de sécurité au Nord-Ouest et Sud-Ouest pour l’indépendance de ces deux Régions anglophones du pays, ont pris leurs quartiers dans la capitale politique  « de nombreuses sources concordantes et généralement fiables révèlent avec insistance la présence de nombreux terroristes sécessionnistes tapis dans des domiciles de certains quartiers de la capitale tels que Obili, Biyem-assi, Etoung-Ebe, et leurs environs » avec « pour objectif de commettre des actions d’éclat sur des cibles à forte valeur ajoutée et certains points sensibles de la capitale politique les 1er et 07 octobre 2018 respectivement» explique le ministre Joseph Beti Assomo, avant d’inviter l’armée à  redoubler de vigilance.

« Je vous instruits de prendre toutes les diligences nécessaires pour préciser ce renseignement, et le cas échéant prendre des mesures appropriées pour débusquer et mettre hors d’état de nuire ces terroristes ainsi que leurs éventuels complices » ordonne le patron délégué des forces de défense.

Avant cette correspondance du MINDEF qui a fuité, les forces de sécurités ont multiplié des fouilles minutieuses le week-end dernier dans des domiciles logés dans l’arrondissement de Yaoundé 6ème. Ce sont par exemple, Biyem-assi, Obili, Melen, Etoug-Ebe, des quartiers concentrés dans l’arrondissement de Yaoundé 6ème.


Source: Lebledparle.com


Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.