Revue de presse Nationale et Internationale du 7 septembre 2018

0
145
Retrouvez tous les matins sur votre site d’Informations Actu-Plus.cm, les titres du jour
TCL TV

« Il y aura élection dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest », le second titre de Le Jour est une affirmation de Enow Abrams Egbe le président du Conseil électoral,  dans un entretien à lui accordé dans un contexte où les carillons de la cause séparatiste retentissent désormais au-delà des deux régions anglophones. A juste titre, le quotidien bleu d’Haman Mana qui parle Crise Anglophone fait savoir que « Le Littoral a un pas dans la guerre ». Mais au Nord-Ouest, The Guardian Post parle de scènes d’horreur. 20 corpses found in river; Furu-Awa DO’s residence, office set on fire; seven killed in deadly confrontation in Fungom. « Horror in Menchum », titre le journal sur ces scénarii qui pourraient bien ébranler la sérénité au sein du Sérail. Loin de là, fait savoir Le Point Hebdo qui parle de Gabegie au Sommet de l’Etat. « Les Multimilliardaires menacent le pouvoir », alerte plutôt le journal qui croit savoir qu’ils sont tous fonctionnaires, hauts commis de l’Etat et proches collaborateurs du Président de la République.  Selon l’hebdomadaire, leur lien commun c’est le siphonnage des caisses du trésor public dont ils sont devenus maîtres dans l’art. Ils achètent tous le Cameroun et l’Europe au détriment des prolétaires qu’ils enfoncent dans la gadoue, dénonce le tabloïd qui dévoile que désormais, leur but est de prendre, et quel que soit le cas,  le pouvoir. Le même journal, à sa grande une, met « Chantal BIYA à la barre ». Rentrée Scolaire, « Un proviseur enlevé à Bamenda », fait savoir Mutations dans le cadre de la crise Sécessionniste. Pour The Guardian Post, ce n’est qu’un cas parmi tant d’autres. « Another Principal kidnapped in Bamenda », précise-t-il. « Terreur barbare dans les écoles du Nord-Ouest et du Sud-Ouest », déplore l’Essentielle du Cameroun qui souligne la condamnation ferme et les condoléances du Chef de l’Etat. Face à ces multiples cas d’agressions d’élèves et d’enseignants enregistrés cette semaine de rentrée scolaire dans les régions anglophones, Cameroon-tribune s’indigne et siffle la fin de la recréation. « Stop à la barbarie ! », titre le journal…

Découvrez comment sont traités les sujets qui font la Une au Cameroun et à l’International en 4 minutes max, via #EXPRESSNEWS

Facebook Comments