Cameroun: Revue de Presse Nationale et internationale du 24 octobre 2018 [Doc Pdf]

0
142
Retrouvez tous les matins sur votre site d’Informations Actu-Plus.cm, les titres du jour

Au sujet de l’Election Présidentielle de 2018 au Cameroun, Signatures signe sur un Paul BIYA réélu, et comment pouvait-il en être autrement, puisqu’ «Il était écrit… ». Le candidat du RDPC à la dernière élection présidentielle ne pouvait perdre, le système électoral mis en place était bien huilé et l’implantation de son parti sur le terrain, bien réelle, explique le journal. Suffisamment convaincant pour Le Point Hebdo qui a pointé pour Paul BIYA, « 71,28% d’espoirs et de grandes attentes », pour chaque région, certainement à la mesure de ce qu’elle aura apporté à cette victoire. Dans cet élan de reconnaissance, L’Epervier parle de « La région de l’Est, bastion imprenable du RDPC », même s’il place au classement des résultats par département, « Le Dja-et-Lobo 1er national avec 99,17% ». Mais  L’œil du Sahel qui fait ses comptes rappelle que « Le Grand-Nord pèse 47,5% dans la victoire de Paul BIYA ». « Une victoire aux accents testamentaires », vue par Tribune d’Afrique. A ce sujet, le journal parle de la redistribution des nouvelles cartes politiques. « 71,28% pour Paul BIYA, 14,23% pour Maurice Kamto, Cabral Libii fait une percée avec 6,28% tandis que Joshua Osih s’effondre au quatrième rang avec 3,36%. Les vieux routiers de la politique Garga Hamn Adji et Ndam Njoya sont poussés à la retraite avec des scores ridicules. Serges Espoir Matomba et le pasteur Ndifor ont fait de la figuration », analyse le journal de Faustin Njikam. Pour Cameroon-Tribune, il ne s’agit que de « La réalité des Chiffres ». « Les chiffres de la discorde », ironise Le Messager Au sujet de l’affaire Viettel Global SA, Le Soir croit « Baba Danpullo seul contre l’Etat du Vietnam ». Selon le journal renseigné par des sources dignes de foi, il ne s’agit pas des investisseurs privés, mais des éléments de l’Armée vietnamienne qui officient en tant qu’employés de cette structure au Cameroun … Sans surprise pour Repères qui annonce « Akere condamné en instance ». Restant dans les couloirs de la Justice Kalara parle de Diffamation et informe que « Me Dieudonné Happi, Le Messager et L’anecdote traduits au tribunal » par l’ancien DAF de la Fécafoot … 

Téléchargez le PDF


© Actu-Plus.cm, La Rédaction


Facebook Comments