CAN 2019: L’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen se met à jour

0
208
TCL TV

C’est le Cameroun tout entier qui connaît en ce moment un lifting général. Des infrastructures routières aux hôtels en passant par les sites touristiques, la restauration et les équipements modernes de communication, le pays fait une réelle mue en attendant sa CAN. Et les aéroports ne sont pas en reste.

C’est donc conformément au cahier des charges de la Confédération Africaine de Football (CAF), que l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen, tout comme ceux de Douala, Garoua et Bafoussam, se prépare à accueillir toutes les délégations officielles et autres participants à la grand’ messe du football africain, dans le confort exigé en pareille circonstance. Des baies vitrées, 4000 confortables et véritables chaises aéroportuaires noires, avec des accoudoirs de couleur grise. Dans toutes les salles nouvellement aménagées, de nouveaux moniteurs passant en boucle les infos de sécurité, les vols, la douane. Bref, une animation tout aussi révolutionnaire qu’inédite, pour une des plus prestigieuses vitrines du pays. Plusieurs autres détails sont en cours de matérialisation à l’instar des freeshops où pourront désormais se ravitailler tous les usagers. La société publique Aéroports du Cameroun (ADC) confirme dans la foulée l’acquisition de 800 chariots flambants neufs, et envisage la création de corridors pour une meilleure prise en charge des formalités aéroportuaires à savoir le tri, le contrôle et l’acheminement des bagages, en concertation avec la police et les services de la douane.

Par ailleurs, la rénovation des escalators, la révision des huit ascenseurs, les portiques de contrôle électronique, le dégommage des pistes, et l’acquisition de plusieurs autres équipements opérationnels se poursuivent progressivement. Les différentes missions d’inspection de la CAF et plus précisément la toute dernière du mois d’août 2018, ont pu toucher la réalité du doigt, sous la conduite des dirigeants des ADC. Ces officiels ne se sont pas cachés pour apprécier l’aisance que l’on vit dans les salles VIP déjà ouvertes aux usagers. En ce moment, les équipes de piste subissent des tests à intervalles réguliers, pour s’assurer une gestion efficace et efficiente du flux aérien qui pourrait s’avérer encore plus tendu avec les rotations imposées par la compétition, surtout que Yaoundé à lui tout seul, abritera deux poules. L’une logée à Mfandena et l’autre à Olembé, soit un total de huit délégations officielles qui solliciteront cette infrastructure.

Naturellement, le décorum et par conséquent l’enseigne lumineuse, la tapisserie et autres accessoires décoratifs, seront tous aux motifs de l’évènement, et ceci bien des mois avant le coup d’envoi de la compétition.


Source: Cameroon-report.com, Charles ABEGA


Facebook Comments