Logements sociaux: Les chantiers de Ngaoundéré livrés en décembre 2018

0
317
TCL TV

Avec un taux d’exécution de 80 %, l’opérateur marocain entame la dernière phase du projet financé grâce au plan d’urgence triennal décidé par le chef de l’État.

La mise en garde faite de Jean Claude Mbwentchou porte des fruits. Trois mois après son passage au chantier de construction de 100 logements sociaux au quartier Béka Hooséré de Ngaoundéré, la firme marocaine Alliance, maitre d’œuvre desdits travaux, met désormais les bouchées doubles pour tenir les délais contractuels. C’est en tout cas le constat fait sur le terrain par la délégation conduite le 22 septembre dernier par le ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu). Jean Claude Mbwentchou s’est félicité des efforts faits par les responsables de l’entreprise Alliance entretemps. « Lors de ma dernière visite en juillet 2018, j’ai prescrit aux responsables de l’entreprise Alliance d’accélérer les travaux afin de respecter le délai. Je me réjouis que l’entreprise ait fait des efforts pour respecter les engagements que nous avons pris la dernière fois. À ce jour, le taux d’exécution des travaux se situe à 80 %. Nous sommes certains qu’avant la fin de cette année 2018, le chantier sera livré » a déclaré le Minhdu, après le tour du chantier.

Pour les responsables de l’entreprise Alliance, le délai de livraison des 100 logements sociaux sera respecté« Nous avons pris toutes les dispositions pour accélérer les travaux depuis le dernier passage du ministre au mois de juillet 2018. Nous allons tenir ce rythme de travail, tout en respectant les règles de l’art. Nous promettons que ces logements sociaux seront livrés entre le 10 et 20 décembre 2018 », rassure un responsable de l’entreprise.

Après la visite du chantier de construction des logements sociaux, le Minhdu a mis le cap sur les chantiers de réhabilitation de la voirie urbaine de Ngaoundéré. Jean Claude Mbwentchou a parcouru la ville et a constaté l’état dans lequel se trouvent les routes de la capitale régionale de l’Adamaoua. Objectif : donner un coup de fouet à certains projets décidés par le chef de l’Etat Paul Biya. Des travaux sur le tronçon cathédrale-carrefour de bois, devraient être lancés dans les prochains mois. D’ailleurs les entreprises adjudicataires ont déjà mobilisé le matériel à cet effet. Des engins sont ainsi positionnés sur ces tronçons. Au sujet des retards observés, le responsable de l’entreprise HAB, le député Ali Bachir, évoque des contraintes liées à la forte pluviométrie et annonce le début des travaux en début de la saison sèche. La région vient en plus de bénéficier d’un financement de 3 milliards de FCFA. Cette dotation devrait permettre de réhabiliter un peu plus de 45 km de route. Soit 26 km de terre et 19 km bitumés à Ngaoundéré, Banyo et dans la localité de Tignère.


Source: Cameroon-report:com, Pierre NGOM


Facebook Comments