Présidentielle 2018 et CAN 2019: Samuel Eto’o s’investit aux côtés de Paul Biya

0
200

Dans une profession de foi après l’audience qu’accordait le Président Paul Biya à Ahmad Ahmad, président de la CAF, la star du football mondial a déclaré nettement tout le soutien qui est le sien à l’actuel locataire du Palais de l’Unité.

L’attaquant camerounais s’est donc officiellement livré au sortir du palais présidentiel d’Etoudi à Yaoundé. Devant caméras et dictaphones, Samuel Eto’o fils a tenu à préciser ce qui serait pour lui l’idéale option pour l’élection présidentielle de dimanche prochain. Paul Biya qui a « beaucoup fait » pour la carrière du footballeur, est selon le prestigieux sportif, le meilleur choix pour le Cameroun actuel, du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest. Pour lui, il n’y a plus débat, son homme c’est le candidat-président. Et pour preuve, l’on peut noter son dévouement à ses côtés dans le désir du Chef de l’Etat d’offrir la meilleure Coupe d’Afrique des Nations de football jamais organisée en juin 2019. C’est ainsi qu’Eto’o Fils est arrivé au Cameroun ce mardi matin à bord du vol privé qui a déposé en terre camerounaise, le président de la CAF et sa délégation. Visiblement il serait celui que le Président de la République aurait mandaté tout spécialement pour négocier le passage au pays du malgache, dans le but d’une rencontre avec l’homme-lion, afin que soient définitivement apaisée toute l’agitation autour de l’organisation de cette 32è CAN. Car il convient peut-être de le rappeler ici, depuis sa prise de pouvoir à la tête de l’instance faîtière, alors que l’organisation de la compétition était déjà attribuée au Cameroun sous son prédécesseur plus d’un an plus tôt, le Malgache n’a de cesse de partir en conjectures, estimant pour la plupart du temps dans ses déclarations, le pays de Roger Milla pas prêt pour le challenge de juin-juillet 2019.

En œuvrant donc pour l’assainissement du climat e l’instauration d’échanges plus conviviaux entre les dirigeants camerounais et ceux de la CAF, Samuel Eto’o rejoint la dynamique qui est celle de l’homme d’Etat à savoir, la gestion pacifique des crises. Et c’est dans ce même élan également qu’il s’est également investi il y a quelques mois afin que l’équipe nationale de football trouve un nouveau maître pour mener à la totale renaissance, juste avant la CAN en préparation. Ce sera là, une autre belle victoire pour le Cameroun, avec encore quelques réalisations du “Pichichi”.


Source: Cameroon-report.com


Facebook Comments