Projet Memve’ele: Le Minee rassure les riverains sur les indemnisations

0
50

À cet effet, le ministre de l’Eau et de l’Énergie vient de présider une rencontre avec ces communautés.

Impactées par le projet du barrage de Memve’ele, les populations de Mengong dans la région du Sud attendent le versement intégral de leurs indemnisations. Conscient de cette situation, le gouvernement, par la voix du ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), tient à dissiper leurs inquiétudes. « Nous allons discuter avec des populations parce qu’il se pose à nouveau le sempiternel problème de libération des emprises. Nous allons leur parler pour qu’elles comprennent que les décrets d’indemnisation sont en cours de traitement, que la mise en service de Memve’ele va apporter une énergie supplémentaire au réseau interconnecté Sud. Nous voulons que ces populations libèrent ces emprises momentanément en attendant que les paiements suivent », fait savoir Gaston Eloundou Essomba. C’était en marge sa récente visite du chantier de construction de la ligne d’évacuation de l’énergie électrique en provenance du barrage hydroélectrique de Memve’ele, la semaine dernière.

Au cours des échanges, Gaston Eloundou Essomba s’est voulu rassurant, arguant que les dossiers relatifs aux indemnisations sont au niveau du Premier ministère. Aussi, le barrage devrait être mis en service dans les temps pour atteindre certains objectifs. Notamment une bonne organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019. Le Minee a également indiqué que cet apport énergétique est nécessaire pour diminuer considérablement les dépenses du gouvernement. Selon lui, l’Etat perd 20 millions de FCFA par jour en achetant du gasoil pour les groupes électrogènes qui alimentent la région de l’Est en énergie électrique. Pourtant, si le barrage hydroélectrique de Memve’ele est mis en service, cet argent sera orienté ailleurs.

Le membre du gouvernement a ainsi saisi cette occasion pour saluer l’attitude citoyenne des communautés riveraines du projet, qui ont « laissé les travaux se faire avant d’être indemnisés ». Le séjour de Gaston Eloundou Essomba dans la région du Sud a également été ponctué par la visite de la station de captage et de traitement en eau au poste d’Akomnyada. Ici, le Minee est venu apprécier l’état d’avancement des travaux autant à Akomnyada qu’à Djob. Sur le terrain, de nouvelles capacités ont été installées à Akomnyada. « La ville de Yaoundé bénéficie d’un volume d’eau supplémentaire. Les populations ont certainement constaté qu’il y a un léger mieux en termes d’alimentation en eau potable. La situation va s’améliorer au cours des jours à venir », rassure le Minee.

A Mina mi Zibi, l’objectif avoué du gouvernement est de mettre le barrage de Memve’ele en service avant le mois d’octobre. Mais pour le faire, « il faudrait que les travaux de construction de la ligne jusqu’à Mbalmayo soient achevés. Trois entreprises sont à pied d’œuvre. Nous sommes venus apprécier l’état d’avancement de ces travaux, nous avons donné des instructions fermes pour que le calendrier soit respecté », indique-t-il.


Source: Cameroon-report, Olivier BOKALE


 

Facebook Comments