Revue de Presse National et Internationale du 19 octobre 2018

0
12

Présidentielle 2018, Fin de Game pour le contentieux post-électoral. Avant les dernières sentences données par les sages du Conseil constitutionnel  aux premières heures de ce vendredi, 19 octobre 2018, Défis Actuels écrivait déjà que les requêtes introduites auprès de cette juridiction en vue de l’annulation partielle et totale devraient être déclarées irrecevables, ouvrant ainsi la voix à la réélection de Paul BIYA. « Vers l’irrecevabilité des recours ? », supputait le journal. L’Epervier sort des nuages avec plus certitude ce matin sur ces Recours en annulation du scrutin présidentiel. « Le conseil constitutionnel déboute le MRC et le SDF », informe le quotidien. « Kamto et Osih déboutés », entérine Info Matin qui apprend que les recours en annulation des élections présidentielles du 7 octobre, introduits auprès du Conseil constitutionnel par les candidats du MRC et SDF n’ont finalement pas, au terme de quatre jours de débats marathon, houleux, fructueux et attrayants, prospéré. Accoding to The Guardian Post, Post-election litigations will have been « Historic ! ». Le Messager qui y colle également un mot est loin de cette mention élogieuse. « Le Conseil constitutionnel, Otage du RDPC ?», titre et s’interroge le journal qui croit savoir que nommés par le Président de la République, candidat à la présidentielle, l’indépendance des membres de cet organe est fatalement remise en cause. About the fate reserved for the MRC Candidate, The Guardian Post thinks he knows « Rejection of Kamto’s petition paves way for Biya’s victory »…Au sujet de la Proclamation des Résultats de la Présidentielle, L’Epervier apprend que « Douala reste un véritable  danger». A en croire au journal, Un soulèvement se pointe à l’horizon le jour de la proclamation des résultats. Ceci se confirme par la tenue ces derniers jours, des réunions nocturnes. Le tabloïd précise à la page 12 que « Déçu, le candidat Kamto veut à tout prix manifester son mécontentement aux yeux de la communauté internationale avec des troubles organisés par des jeunes, drogués pour la mission ». Le directeur de Campagne du tireur de pénalty Paul Eric Kingue, renseigne le journal, tient coute que vaille, à confirmer le soulèvement insurrectionnel qu’il avait déjà annoncé. On comprend à suffire l’inquiétude de Baromètre Communautaire qui a vu « Le Contentieux transformé en meeting politique ». Le journal écrit qu’après avoir été débouté, pour défaut de qualité, dans sa demande récusation, Maurice Kamto et ses conseils ont tenté de provoquer un incident au cours des débats, en vain…

Télécharger le PDF 


 © Actu-Plus.cm


Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.