Revue de Presse Nationale et Internationale du 15 octobre 2018

0
126
Retrouvez tous les matins sur votre site d’Informations Actu-Plus.cm, les titres du jour

Au sujet de la Présidentielle 2018, Cameroon-Tribune parle de Recensement Général des votes. « La Commission rend sa copie », titre le journal qui précise que l’instance dirigée par le Magistrat Emile Essombe a bouclé ses travaux samedi. Place désormais au contentieux post-électoral qui s’ouvre demain et la proclamation des résultats. « Ça se jouera au contentieux », relève Mutations. La Météo quant à elle prend le temps qu’il fait au Contentieux Post-électoral et se demande « Quelles chances pour Kamto, Libii, Osih… » Au même moment, le journal déroule le tapis rouge à Cabral Libii Li Ngué Ngué « Le Nouveau roi de la Sanaga-Maritime et du Nyong-et-Ekelle ». Au terme du scrutin du 7 octobre écrit le journal, les indiscrétions des Pv renseignent que le jeune homme, candidat du parti Univers,  a littéralement écrasé et les milliardaires et les hommes politiques des deux départements. Alors que les yeux sont désormais tournés au Conseil constitutionnel, l’instance en charge de proclamation des résultats finaux, The Guardian Post apprend que « US calls for publication of transparent results ». Pendant ce temps, Le Soir fait son bilan à mi-parcours des élections et s’arrête sur La violation de la loi électorale dont semble avoir fait montre le candidat du Mrc. « Le G20 condamne l’imposture de Kamto », affiche le journal. Le même titre est repris par L’Epervier, lui qui précise que, réunie jeudi dernier au Hilton Hôtel de Yaoundé, cette coalition de 20 partis politiques de l’opposition rangés derrière Paul BIYA, condamne fermement la déclaration illégale du candidat du Mrc qui s’est auto-proclamé Président de la République…». La Nouvelle pour sa part parle d’un Coup d’Etat électoral apprenant qu’ « Un journal français détaille le plan de Kamto ». Le journal parle également de Règlement de compte et informe que « Deux correspondances mettent à nu Albert Dzongang ». Au bas de sa une, une alerte du journal est sonnée sur « Ces activités pour saboter le régime Biya ». Le même tabloïd tire également sur ces Manigances croyant savoir « Un complot contre le SG/PR et Eto’o éventré ». Revenant sur L’incitation au Soulèvement populaire, l’Indépendant dévoile les visages de Kamto, Cabral et Osih faisant savoir que « Les masques tombent ». « Tous contre Kamto », constate Génération Libre qui parle de Conflit Post-électoral… . De son coté, Eco Matin fait entendre ce matin l’écho de Litige Bancaire martelant que « Des camerounais s’opposent au rachat de la Bicec par les marocains ». Dans les Chantier de la CAN 2019 à Garoua, Repères apprend que « Le cas Prime Potomac intéresse Paul BIYA »… Nécrologie, « Fabien Eboussi Boulaga n’est plus », apprend le Quotidien de l’Economie. Selon le journal, le théologien et philosophe de renom, avocat des droits de l’homme s’est éteint samedi 13 octobre à l’âge de 84 ans. A juste titre, Le Jour est tout triste et sombre ce matin, lui qui pleure « Fabien Eboussi Boualaga », l’homme qui aura vécu entre 1934 et 2018. 

Télécharger le PDF

Facebook Comments