Cameroun: Revue de presse Nationale et Internationale du 02 Novembre 2018 [Doc Pdf]

0
162
Retrouvez tous les matins sur votre site d’Informations Actu-Plus.cm, les titres du jour
TCL TV

(…) « Jean Claude Bekolo Mbang principal artisan de la victoire de Paul BIYA dans le Nyong et Mfoumou », laisse entendre Cameroun Hebdo. De même,  « Voici les deux grands artisans de la victoire de Paul BIYA à Yaoundé II », présente L’Orphelin parlant de l’Honorable Paul Eric Djomgoué et le maire Luc Assamba, lesquels auraient plus que jamais uni les militants et sympathisants pour la réélection de Paul BIYA. Inutile d’essayer de diviser les deux hommes pense le journal qui rappel à ce titre : « Attention, Pas de problème Beti-Bamiléké à Yaoundé II ». Mais Info Matin salue notamment l’action de « L’honorable Djomgoué au front ». Le journal laisse entendre que c’est grâce à lui que  le président –candidat obtient un bon score dans cet arrondissement où l’opposition est fortement implantée, au terme d’une campagne savamment menée. L’Indépendant meuble à ce titre le bas de sa une avec « L’implication remarquée de l’Honorable Djomgoué » dans la réélection de Paul BIYA. Ce dernier, à en croire à Info Matin,  a également dû tirer son épingle du jeu dans la capitale économique dans un environnement difficile doublé d’un contexte particulier. « Paul BIYA : Seul contre six dans le Wouri », croit savoir le journal indexant Jean Nkuete, Mgr Kleda, l’Hon. Nintcheu, Maurice Kamto, Joshua Osih et Cabral Libii. Voilà qui inspire L’Epervier à pencher sur la Défaite de Paul BIYA dans certaines localités et de se demander si « Certains ministres vont perdre leurs postes » 6 novembre 1982 – 6 novembre 2018, « Et l’histoire se répète pour Paul BIYA », titre Le Quotidien de l’Economie. Après la publication des résultats officiels du scrutin présidentiel par le Conseil Constitutionnel, lundi 22 octobre 2018, le journal situe la prochaine étape du processus qui a vu la réélection de Paul BIYA à la prestation de serment à l’Assemblée Nationale qui aura lieu le 6 novembre prochain. Dans le même sens, L’Essentiel du Cameroun croit « Sénateurs et Députés prêts pour le Serment présidentiel » le 6 novembre.  Ce même jour, « L’Affaire Maitre Ndoki » qui fait la une de Le jour, devrait être sur la table. Le journal d’Haman Mana dit déjà ce que risque l’avocate devant le Tpi de Douala – Bonanjo  avec par ailleurs, l’interview y relative du porte-parole de Maurice Kamto. Ce denier fait aussi la une de L’Essentiel qui parle de Contestations Post-Electorales et titre : « Les artistes contre Kamto ». Le journal fait savoir qu’un mouvement, dénommé, « Tout Sauf Kamto (TSK) » vient d’être lancé pour contrer les actions intolérantes et déstabilisatrices du candidat défait du MRC. Mais L’Orphelin croit « Mgr Kleda, l’opposant en soutane plus abattu que Maurice Kamto »  Crise anglophone, le sujet fait la une de The Post avec une question fondamentale : « Who killed American Missionary, Military Or Ambazonia fighters ? » Les « Ambazoniens ! » rétorque L’Essentiel : « Les sécessionnistes abattent un pasteur américain » au Nord-Ouest, fait savoir le journal. A ce sujet, « Washington met la pression sur Yaoundé », souligne Mutations. Le journal signale en même temps « La première apparition de Ayuk Tabe » au Tribunal … 

Télécharger le PDF


© Actu-Plus.cm


Facebook Comments