Cameroun: Revue de presse Nationale et Internationale du 12 Novembre 2018 [Doc Pdf]

0
14
Retrouvez tous les matins sur votre site d’Informations Actu-Plus.cm, les titres du jour

Septennat 2018-2025, Le Soir se penche sur « Les dossiers chauds auxquels Paul BIYA fera face ». Selon les sources proches des arcanes du pouvoir de Yaoundé écrit le journal, plusieurs sujets préoccuperaient le Chef de l’Etat. Du retour à la paix dans les régions anglophones, en passant par la nomination du gouvernement postélectoral, la décentralisation, l’achèvement des grands chantiers au cours de ce septennat, l’opération épervier, le quotidien renseigne que ces affaires et bien d’autres seraient dans le collimateur actuel du Président de la République. Et Le Messager qui signe « Le temps des grandes manœuvres » dans le Sérail, faisant fixation sur l’un de ces « dossiers chauds », à savoir la nomination du gouvernement postélectoral, se demande : « Qui pour accompagner Biya dans son nouveau septennat ? » Une question dont la pertinence est d’ailleurs soulignée par La Voix du Centre qui parle Gouvernement croyant savoir « Le Gâteau électoral sur la table de Paul BIYA ». Alors que le partage n’est même pas effectué, certains semblent déjà assuré de qu’ils n’auront aucune tranche de ce « gâteau ». C’est ce que découvre Info Matin qui dévoile ce matin qu’en toute discrétion, plusieurs membres de l’équipe Yang 4 sont en train de vider leur cabinet de leurs effets personnels. « Ces ministres qui déménagent déjà leurs bureaux », titre le journal…« Mimi Mefo libre ! », titre Le Popoli. Le journal satirique visiblement intrigué par le déroulement de l’affaire se demande pourquoi toujours arrêter le matin pour libérer le soir. « Autant ne plus le faire », lance-t-il. « J’ai coulé des larmes », une déclaration de Mimi Mefo que Mutations affiche à sa grande une. Le journal qui propose ce matin le film de la mise en liberté de la journaliste d’Equinoxe télévision, sa lettre touchant à ceux qui y ont œuvré, précise surtout la suite de l’affaire ce jour au tribunal militaire à Douala. « Alerte ! Liberté en danger » au Cameroun, signe Le MessagerCan 2019,  Essingan s’abat sur Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, laissant entendre que « C’est lui ! » le chef d’orchestre des Manœuvres de Déstabilisation des chantiers à Garoua. Le Soir pour sa part salue « La victoire finale de Pierre Ismaël Bidoung Mpkatt » sur l’Organisation de la « Can Total Cameroun 2019 ». Ironie ou sincérité, à lire à la page 9 du journal. Fort sincère par contre, Cameroon-Tribune rassure à propos de l’Organisation de la Can Total 2019 que « Les engagements seront respectés »

Télécharger le PDF 


©Actu-Plus.cm


Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.