Cameroun: Revue de presse Nationale et Internationale du 13 Novembre 2018 [Doc Pdf]

0
12

Nouveau septennat. « Que faire de son 7èmandat ?» titre Génération libre. Le journal explique qu’au-delà de vanter « sa force de l’expérience », le discours du président camerounais a mis en exergue les chantiers prioritaires de son 7ème mandat. Le président de la république dit avoir compris certaines frustrations. Restant dans ce registre du nouveau septennat, Le Point s’interroge « Centre-Sud-Est. Que fera enfin Biya de ces trois régions ». Un article à découvrir de la page 3 à 5. De son coté, Mutations  titre au  sujet  du Remaniement ministériel « Le mois des manœuvres». Après les élections présidentielles de 2004 et 2011, le chef de l’Etat a remanié son gouvernement avant le 10 décembre. La perspective de la redistribution des cartes fait monter la fièvre au sein de l’équipe Yang IV. Crise anglophone. « Trois otages libérés à Bamenda». L’information est relayée par  L’Economie qui explique que le principal et deux élèves respirent l’air de la liberté depuis ce lundi 12 novembre. Par contre le surveillant, reste encore en captivité. Journalistes arrêtés. Le jour révèle avec le titre « Ce qu’on reproche aux journalistes». Informant de l’abandon de charges contre Mimi Mefo, le quotidien fait en même temps, une rétrospective sur les affaires Mimi Mefo, Bien Tong, Joseph Olinga et autres. Dans la presse de ce jour il a été également question de Jean Nkuété. A son sujet Le Point fait une révélation « La chute d’un imposteur»Cameroun-FMI. Cameroon Tribune titre à sa une « On tient le cap ». Reçue hier par le Premier ministre, chef du gouvernement au terme de la troisième revue, la mission du FMI a salué les performances de l’économie camerounaise, caractérisées notamment par sa croissance de 3,8% dont la tendance à la hausse devrait se confirmer en 2019 (4,4%). De quoi espérer un nouveau décaissement de 46 milliards de F au titre de l’appui budgétaire auprès du Conseil d’administration du  FMI à la mi-décembre. Lire les pages 2 et 13. Emprunt obligataire. « Inégale répartition des 150 milliards de FCFA de l’Emprunt obligataire» titre l’Economie. Le journal explique que de ces ressources mobilisées par l’Etat pour assurer le financement des projets dans les 10 régions du pays, force est de constater que l’Est, l’Adamaoua, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest seront moins fournies…

Télécharger le PDF


© Actu-Plus.cm


Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.