Cameroun: Revue de presse Nationale et Internationale du 16 novembre 2018 [Doc Pdf]

0
101
Retrouvez tous les matins sur votre site d’Informations Actu-Plus.cm, les titres du jour

Paul BIYA, « D’un serment à l’autre ». C’est ce que laisse entendre Signatures qui écrit que depuis sa première prestation de serment en 1982 comme Président de la République, Paul BIYA dans ses discours d’investiture est resté cohérent. Depuis la « République moderne », en passant par la « République exemplaire », le journal estime que les thèmes sont restés constants et les problèmes les mêmes. Ce qui fait penser à l’hebdomadaire que les camerounais ne s’approprient pas assez les directives données par le Chef de l’Etat vers le bien-être de tous et surtout l’atteinte de l’émergence en 2035, et pourtant, lit-on dans le journal, certain de ces discours semblent dater d’hier. Mais L’Essentiel du Cameroun qui reste dans l’exégèse des discours présidentiels peut voir le verbe se faire corps dans les Recrutements dans les Universités : « Paul BIYA, de la parole aux actes », affirme le journal avec pour explication, le Chef de l’Etat n’a pas attendu longtemps après la promesse faite aux jeunes le 06 novembre lors de sa prestation de serment. « Paul BIYA, jamais sans la jeunesse », conclut Essingan qui parle de Promotion Des Jeunes dans les Hautes Fonctions de l’Etat. Au lendemain de son engagement de faire plus de places à cette catégorie sociale, le journal fait une projection des portraits de quelques compatriotes nommés très jeunes aux affaires par le Chef de l’Etat. Mais dans un Remaniement qui serait imminent, beaucoup de camerounais de cette tranche d’âge attendent encore  la providence du locataire d’Etoudi. Et Info Matin  parlant du Gouvernement peut déjà voir « Paul BIYA en mode consultation ». Le journal remarque que le Chef de l’Etat, fraîchement réélu, s’isole dans son bureau, et sonde discrètement son entourage. Le Remaniement ministériel annoncé, L’Epervier en ressent la chaleur du haut de son altitude : « ça chauffe ! Pression autour du frère cadet de Paul BIYA ». D’après le journal, certains  ont jeté leur dévolu sur la famille présidentiel pour entrer ou être maintenu au gouvernement. D’autres par contre ont opté pour les marabouts et les prêtres exorcistes…. Enseignement Secondaire, on en est avec L’œil du Sahel à « L’ère des vaches maigres pour les proviseurs ». Lutte contre la drogue en Milieu scolaire, Info Matin titre « Quand la sûreté nationale s’implique ». Délit de presse, Mutations met en exergue le cas Michel Biem Tong, « En Prison pour outrage à Paul BIYA »… 

Télécharger le PDF


© Actu-Plus.cm


Facebook Comments