Deux proches de Chantal Biya s’entre-déchirent autour de l’organisation de la CAN 2019

0
108

Le Cameroun organisera la Coupe d’Afrique des nations de football au mois de juin 2019. La préparation de la compétition que le pays de Samuel Eto’o accueillera pour la deuxième fois après 1972, divise des membres du gouvernent impliqués dans le dossier.

A en croire la Lettre du continent, la préparation a créé des tensions entre le ministre camerounais des Sports, Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, par ailleurs président du Comité local d’organisation (Cocan), et le secrétaire général de la présidence de la Réplique du Cameroun, Ferdinand Ngoh Ngoh.

En effet, c’est le deuxième cité qui pilote l’organisation puisque c’est lui qui ordonne le budget spécial y afférant, mis en place par l’Etat Camerounais. Ce montant s’élève à plus de plus de 100 milliards de francs Cfa.

Le ministre des Sports et le SG de la présidence sont deux proches de la première dame, Chantal Biya. Le journal indique que depuis plusieurs mois, ces deux personnalités, originaires, tout comme Chantal Biya du département de la Haute Sanaga dans la région du centre, sont à couteaux tiré.

Les réunions préparatoires sont présidées par Bidoung Mkpatt. Ferdinand Ngoh Ngoh quant à lui est chargé de décaisser les fonds pour satisfaire aux marchés publics destinés aux travaux. Chose qui n’est pas faite à temps. D’où le retard observé dans l’avance des travaux.

Pour mieux contourner Bidoung Mkpatt, Ferdinand Ngoh Ngoh a fait nommer un nouveau SG au ministère des Sport en la personne de Robert Banga. Ce dernier a travaillé comme charger de mission de la présidence, auprès de Ngoh Ngoh.

En août, le ministre des Sports avait tenté en vain de désigner une « Commission d’Expert » pour évaluer la qualité du gazon posé par la société Prime Potomac dans plusieurs stades. Le dirigeant de cette société, Ben Modo est considéré comme un proche du Secrétaire général de la présidence.


© Laminute.info, Aurélien Mbarga


 

Facebook Comments