Du matériel roulant pour le commandement territorial: Le clin d’œil du Chef de l’État

0
126

Après une bonne tenue de la dernière campagne électorale, le Président de la République a tenu à signifier à sa manière, toute l’abnégation et le professionnalisme des maîtres de la territorialité.

Sur 100 mètres, Paul Atanga Nji s’est livré dans le parking de son département ministériel, au démarrage inaugural de la dotation faite par le Chef de l’Etat, pour améliorer le confort de l’autorité administrative sur le terrain. Et c’est le ministre de l’Administration Territoriale lui-même qui a donc réceptionné les cinquante véhicules tout-terrain gracieusement offerts par le Président de la République Paul Biya. Cinquante 4×4 à distribuer sur toute l’étendue du territoire aux gouverneurs, Préfets et sous-préfets, en fonction de leurs besoins. La cérémonie s’est tenue jeudi 15 novembre 2018 en pleine après-midi dans la cour du Minat. Symboliquement, Bernard Okalia Bilaï, gouverneur de la région du Sud-Ouest présent à la cérémonie, s’est vu remettre les clés d’une des voitures destinées à l’un de ses collaborateurs. Et toutes les autres clés partiront ainsi progressivement vers les destinataires respectifs, jusqu’au décongestionnement total du parking du Minat. Dailleurs Paul Atanga Nji n’a pas manqué de préciser cette dotation spéciale du Chef de l’Etat, qui est une preuve de l’attention qu’il porte à chaque Camerounais et Camerounaise et son souci de toujours améliorer l’environnement dans lequel chacun évolue, devrait permettre aux administrateurs de jouir d’une meilleure mobilité et de mieux se rapprocher de leurs administrés, même des plus reculés. Le Minat souhaite que ces véhicules soient utilisés à bon escient et effectivement pour le service public et le bien commun.

Pour l’administration dont les véhicules sont régulièrement « caillassés » voire incendiés dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en crise, ce geste du Chef de l’Etat vient rassurer les uns et les autres et mieux les conforter dans l’exercice de leur fonction, malgré l’adversité opposée par les terroristes séparatistes et les intimidations dont ils sont les cibles permanentes. C’est une reconnaissance de la pertinence de l’action menée sur le terrain à travers le pays par ces hommes et femmes, parfois au péril de leurs vies.


© Cameroon-report.com


 

Facebook Comments