Une TV camerounaise ayant annoncé la mort d´Ali Bongo suspendue pour 6 mois

0
187
TCL TV

Une télévision privée du Cameroun qui avait annoncé la mort du président gabonais Ali Bongo Ondimba, hospitalisé en Arabie saoudite, a été suspendue pour six mois au Gabon par la Haute autorité de la communication (HAC).

Réunie mardi à Libreville, la HAC a demandé le retrait pour six mois de la télévision privée camerounaise réputée proche du pouvoir Vision 4 des bouquets diffusés au Gabon par les principaux diffuseurs, dont Canal +.

« Inexacte et trompeuse », l´annonce de la mort du président Bongo Ondimba par Vision 4 a porté « atteinte à l´unité nationale, la cohésion sociale et l´ordre public », selon la HAC dans un communiqué obtenu mercredi.

Le président gabonais, âgé de 59 ans, a été hospitalisé le 24 octobre à Ryad, à la suite d´un « malaise », selon Ike Ngouoni Aïla Oyouomi, porte-parole de la présidence à Libreville.

« Les médecins qui l´ont consulté ont alors diagnostiqué une fatigue sévère due à une très forte activité ces derniers mois », a déclaré dimanche M. Ngouoni en précisant que les médecins lui ont prescrit un « repos médical ».

Il « va mieux et se repose en ce moment-même à l´hôpital » à Ryad, avait-il ajouté.

Le chef de l´Etat gabonais se trouvait en Arabie saoudite pour assister au forum économique Future Investment Initiative (FII).

Le porte-parole de la présidence avait appelé à la « vigilance » contre les « fake-news », après l´annonce dimanche en direct par Vision 4 de la mort du président Bongo Ondimba, sans aucun élément de preuve.

Avec AFP


© Voanews.com


 

Facebook Comments