Uruguay 2018 : Les bébés lionnes peuvent

0
100

Après la claque infligée par les Etats Unis lors de la première journée de la poule C, les coéquipières de Viviane Mefire ont pris leur revanche sur les allemandes en s’imposant par le score d’un but à zéro (1-0). La rencontre s’est disputée le 17 novembre dernier au stade  d’Alberto Suppici, Colonia Del Sacramento.

Qui l’eut cru ? Après la douche froide reçue face aux Etats Unis au score de (3-0), certains supporters des bébés lionnes ne croyaient plus à l’avenir. N’en parlons plus de certains analystes du football camerounais pendant les émissions sportives dans certaines radios de la cité capitale. Eux aussi dans leurs différents propos, ne croyaient pas à cette victoire face aux allemandes. Et, la goutte d’eau qui a débordé le vase, était la déclaration fracassante de l’entraineur principal, Stéphane Ndzana après la visualisation du match qui opposait la Corée du Nord et l’Allemagne, le 14 novembre dernier. « Nous avons vu les prochaines adverses jouées toute l’heure (après la rencontre des lionnes tenue le 14 novembre…Ndlr), c’est bas. Ce n’est pas un bon niveau en tant que tel ». La communication du sélectionneur  jugé non diplomatique, pour un professionnel du métier lié au football comme lui, était mal  perçue par plus d’un. Pour eux, c’était une manière de vendre la peau de l’ours, avant de l’avoir tuer.

Pourtant, le technicien camerounais a eu néanmoins une vision futuriste. Lui, qui connait très bien sa tanière, a mis en place une stratégie pour contrecarrer  le jeu aérien et la transmission allemande. Conséquence, les coéquipières de Viviane Mefire ont réussi par stopper les ardeurs des U17 de l’équipe allemande. C’est ainsi que Alice Kameni a coupé le souffle à son adversaire en inscrivant l’unique but de la partie. La buteuse camerounaise a été sacrée la meilleure joueuse de la rencontre. Dans la même poule C, la Corée du Nord détentrice du trophée a pris sa revanche devant les Etats-Unis sur le score de (3-0). Au classement officiel, toutes les équipes possèdent chacune trois points. La dernière journée qui va se jouer mercredi 22 novembre prochain, s’annonce d’ores et déjà électrique. Chacune des nations a pour obligation de victoire pour afin obtenir le ticket de qualification au deuxième tour.  La prochaine rencontre se prépare déjà. Car, il n’est plus question de faire fausse note.  Une seconde « santé morale » sera encore la bienvenue les lionnes cadettes pour cette ultime confrontation.


© Afrikinfo.net


Facebook Comments