Cameroun: Revue de presse du 12 décembre 2018 [Doc Pdf]

0
20

Retrait de la CAN 2019. A ce sujet, le Point Hebdo écrit : « Humiliation planétaire. Voilà ce que le Camerounais vient de connaitre avec le retrait de l’organisation de la CAN 2019. Alors que les camerounais s’attendaient à une réaction proportionnée à cette trahison perpétuée par les proches collaborateurs du Président de la République sous fond de rétro-commissions et autre surfacturations, l’amertume est celle de voir que ces gangsters se pavanent toujours, s’offrant le luxe de se trouver des victimes à remplacer sur leurs échafauds. Si cette casse du siècle montre à suffisance le regroupement de ces familles maffieuses qui gangrènent la Nation, il est toutefois logique de dire que le parrain de cette main noire qui a noyé la fête du football qu’est la Can, est un proche du Chef de l’Etat. Tout comme le Minsep et d’autres lieutenants de ce braquage  des caisses publiques. Des parentés à la Première Dame, comme ils se présenteraient. Des confidences à la Présidence de la République, les ‘’bof’’ de l’Homme lion avanceraient certaines confidences qui affolent les services de renseignements et fragilisent un peu plus le nouveau septennat. Du déjà entendu ? Ou tentative de dédouanement ? A quand la République responsable ? Evocation… » « Les beaux-frères de Biya à la barre », titre le journal. L’Indépendant quant à lui présente « Le rapport qui accuse la Task-force ». Entre accusations et contre-accusations, écrit de fait le journal, le plus grand scandale financier depuis l’indépendance du Cameroun n’a pas fini de livrer ses secrets. A sujet, Le Jour apprend et titre que « Paul BIYA a écrit à la CAF ». La déclaration a été faite par Constant Omari, le vice-président de la Confédération Africaine de football. De son côté, Génération Libre se penche sur l’Exécution des Chantiers de la CAN et martèle que « Les travaux doivent se réaliser ». Dans la foulée, le scandale de la CAN provoque le courroux des partis d’opposition. « Nous sommes la risée du monde », réagit amèrement Jean Michel Nintcheu dans les colonnes de Le Jour. Dans ce sens, « Le SDF promet des manifestations ». Entre-temps, Le Point Hebdo livre « Les faussaires… » du siphonage du Matgénie. « Top 10 des meilleurs ministres », voilà qui fait la une d’Horizons Nouveaux Magazine sur fond de Gouvernance Publique. Crise Anglophone, la solution peut-elle être inspirée de celle de Macron face au Mouvement des Gilets Jaunes en France ? Affirmatif, rétorque The Guardian Post ! « Anti-gov’t protests in France : Macron’s peace initiative BIYA should copy to end Anglophone crisis », titre le journal. Mutations va plus loin, avec cette réaction de Jean Marc Bikoko : « Nous sommes tous ‘’des Gilets jaunes’’ »Election à la Présidence de la Fecafoot, Ouest-Echos dresse J.A. Bell contre Seidou Njoya et croit savoir que « Le rebelle défie le Prince ». Dans cet air de défiance, Info Matin annonce que « Grégoire Owona soutient Seidou Njoya ». En arrière-plan, c’est une guerre entre anciens lions… En termes de Galéjade, L’Indépendant apprend que « Samuel Eto’o répond à Roger Milla ». « Les anciens lions indomptables se dévorent », titre Repères à propos…

Télécharger le PDF 


© Actu-Plus.cm


 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.