Cameroun: Revue de presse du 18 décembre 2018 [Doc Pdf]

0
141
Retrouvez tous les matins sur votre site d’Informations Actu-Plus.cm, les titres du jour

Nomination des nouveaux DG. Cameroon Tribune titre à la une « Les nouveaux patrons en poste ». Les responsables nommés vendredi dernier par le chef de l’Etat à la société Cameroon Telecommunications et à l’Ecole Nationale de la Magistrature ont été installés hier dans leurs fonctions au cours de deux cérémonies présidées respectivement par le ministre des postes et télécommunications et le ministre de la fonction publique et de la réforme administrative. Restant dans ce registre Mutations fait une révélation « La gaffe de Mendjana ». Le quotidien explique que le Directeur général sortant à l’école nationale de la magistrature a brillé par son absence à la cérémonie d’installation du nouveau Dg hier. Bertrand Pierre Soumbou Angoula invité à redorer le blason de cette école. Même son de cloche du côté de Matila  qui écrit «Linus Toussaint Mendjana absent lors de la cérémonie». De son côté, The Guardian Post titre à ce sujet «New Enam DG deputy to uphold standards». Par ailleurs, les forces de défense ont intéressées aussi la presse de ce mardi. Ainsi Epervier titre au bas de page «Un maitre des conférences au sein de l’armée»… A lire l’interview du consultant David Kengne de microfinance Academy. La meme source parle du secteur bancaire  «Baisse des crédits dans les banques en Cemac» mais aussi de la production du riz avec le titre «L’Etat cède 10.000 hectares pour la production du riz au Cameroun». Nextell. Matila écrit à ce sujet « Implosion en couveuse entre actionnaires de Nextell ». Et au sujet de l’ART et CNC, Le jour s’interroge « Et si l’Art et le Cnc fusionnaient ?». Le même journal écrit au sujet du barrage hydroélectrique de Lom Pangar  « Lom Pangar : Pression sur le barrage». Le journal se questionne sur « où en-est le projet de l’électrification de 150 localités de la région de l’Est à partir de la centrale hydroélectrique de 30 MW en cours de construction au pied de la retenue d’eau »…Can 2021. «Ahmad Ahmad sème la confusion » peut-on lire en bas de page de Mutations. La teneur de cet article est à trouver à la page 15. C’est le même son de cloche du côté du journal de langue anglaise The Guardian Post qui s’interroge «Ahmad backpedals on Cameroon’s hosting rights ?»

Télécharger le PDF


© Actu-Plus.cm


Facebook Comments