Foumban – Le grand tambour : écho de la tradition

0
73

C’est l’un des vestiges du règne du 11e roi de la dynastie à savoir le roi Mbouombouo.

Non loin du palais royal, se trouve cette espèce de monument venu tout droit de l’époque de la naissance du royaume Bamoun.

L’instrument servant à l’appel du peuple a été réalisé au début des années 1757 par le roi Mbouombouo, le 11ème de la dynastie.

Il a été conçu dans le but d’appeler le peuple au rassemblement pour une cause guerrière. Il faut dire que ce roi avait pour devise : “Je tracerai les limites de mon royaume avec du sang et du fer noir. La guerre c’est mon affaire “.

Ce roi va-t-en guerre qui a par ailleurs eu le plus long règne de 1757 à 1814 a donc laissé cette empreinte indélébile qui jusqu’à nos jours.

Les visiteurs et autres curieux peuvent donc admirer ce tocsin géant d’une longueur de 4m et de 1,5 m de diamètre dans l’enceinte de la case de Nkindi située en pleine “Cour d’apparât”.

Aujourd’hui , cet instrument qui a traversé les époques continue de servir lors des occasions spéciales telle que le Nguon. C’est dans le cadre d’une simulation de guerre au dernier jour du festival. Le Sultan invitant alors tous les chefs de familles à se mettre résolument derrière lui.


© Crtv.cm, Aline Florence NGUINI


 

Facebook Comments