Cameroun: Célestine Ketcha Courtès promet d’être à la hauteur des attentes de Paul Biya

0
43

La nouvelle ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, se dit prête à relever le challenge.

C’est l’une des surprises de la dernière redistribution des postes ministériels. Célestine Ketcha Courtès prend les rênes du ministère de l’Habitat et du Développement Urbain (MINHDU). La très médiatique maire de la commune de Bangangté (région de l’Ouest), n’a pas tardé à réagir pour dire merci au Chef de l’Etat.

«Je suis très heureuse ; je dis merci à son excellence le Président Paul Biya, l’homme des promesses tenues, l’homme de paix, l’homme de stabilité. Je crois en vous ; c’est pour cette raison que j’ai cet engagement sans réserve et sans condition», a déclaré la militante du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC).

Mme Ketcha Courtès a ensuite promis de faire honneur à cette nomination. «Je donnerai le meilleur de moi-même, monsieur le Président, pour être à la hauteur de la tâche que vous venez de me confier» a-t-elle dit.

Agée aujourd’hui de 55 ans, Célestine Ketcha Courtès a vu le jour le 13 octobre 1964 à Maroua dans la région de l’Extrême-Nord. Titulaire d’un Brevet de Technicien Supérieur (BTS), en techniques commerciales et d’un diplôme d’Etudes Supérieures de commerce et d’économie, elle a travaillé comme cadre commercial et marketing à la société CIMENCAM (Cimenteries du Cameroun), avant de se mettre à son propre compte.

Elle se fait remarquer du grand public en occupant le poste de présidente de l’organisation des femmes du RDPC (OFRDPC), de Banganté. En 2007, elle est élue maire de cette commune du département du Ndé, poste que la femme d’affaires occupe jusqu’à sa promotion au gouvernement le 4 janvier 2019. Elle prend la place de Jean Claude Mbwentchou, qui a passé 9 ans à la tête de ce département ministériel.


Source : CIN


 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.