Cameroun – Corruption: Le Ministère des Marchés Publics conteste le rapport de la Conac

0
42

Selon le rapport 2017 de la Commission nationale anti- corruption (CONAC), ce département ministériel, à travers ses services centraux et déconcentrés, occupe le premier rang de l’indice de perception de la corruption au Cameroun avec une moyenne de 7,77 sur 10. Un rapport que Abba Sadou, celui qui est tributaire de ces mauvaises performances, botte en touche.

En effet, avant son limogeage à la tête du MINMAP, Abba Sadou, selon nos confrères de l’Oeil du Sahel, a saisi par une correspondance en date du 04 janvier 2019 à la Conac pour remettre en cause le document qui classe le Ministère des Marchés publics au premier rang des Administrations les plus corrompues au Cameroun sur la période enquêtée.

L’ancien Ministre délégué estime que le rapport « paraît s’éloigner des canons scientifiques reconnus en la matière » et s’étonne que  » les critères retenus au nombre de 5 ont été laissés de côté pour privilégier une question subsidiaire relative à la perception qu’ont certains citoyens de la corruption. « C’est hélas subsidiaire », s’indigne Abba SADOU. 

Quoiqu’il en soit, le fait est quasiment connu de tous au Cameroun. Parmi les services publics les plus corrompus, le Minmap vient en première position. Une étiquette dont  Ibrahim TALBA MALA, le successeur de Abba Sadou à la tête de ce département ministériel, va devoir se défaire.


© Actu-Plus.cm


Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.