Cameroun – Gouvernance: Montée en puissance des proches de Chantal Biya

0
140

Depuis la formation des deux derniers gouvernements, (le 02 mars 2017 et celui 04 janvier 2019), l’opinion et la presse attribuent un rôle prépondérant à Chantal Biya épouse du président camerounais.

Pour une partie de l’opinion, Chantal Biya nommerait désormais le gouvernement. Conséquence, les proches de la première dame camerounaise qui sont soit membres du gouvernement, dirigeants ou hauts cadres d’entreprises parapubliques et des grands corps de l’Etat sont influents et craints.

L’on reproche également à Chantal Biya de placer ses « pions » et précisément les ressortissants de son aire géographique à des postes de premier plan dans l’optique de l’alternance.

Parmi ceux-ci figurent en bonne place Ferdinand Ngoh Ngoh, secrétaire général de la présidence de la république, plus puissant membre de la galaxie Chantal Biya qui a été fait ministre d’Etat le 4 janvier dernier.

Il y a aussi Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt ministre des Sports, (son épouse Habissou Bidoung Mkpatt est dans le cercle des plus proches de la première dame).

Et même, Oswald Baboke, (originaire de l’Est et non pas de Nanga-Eboko comme l’épouse du président camerounais), il est le directeur adjoint du cabinet civil, responsable des affaires privées de la première dame et fait également partie des dirigeants camerounais les plus influents.

La dernière polémique est née ce weekend. Une bonne partie des ministres du gouvernement du 4 janvier 2019 s’est rendue du côté de Nanga-Eboko, ville d’origine de Chantal Biya et fief de Ferdinand Ngoh Ngoh Rechercher Ferdinand Ngoh Ngoh pour un meeting de remerciement au chef de l’Etat.


© Koaci.com, Armand Ougock, Yaoundé


 

Facebook Comments