Cameroun: Kamto et ses acolytes aux arrêts

0
253

Le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), ainsi que d’autres cadres du parti ont été interpellés en fin d’après-midi, ce lundi à Douala.

Maurice Kamto, le Candidat malheureux des présidentielles 2018 était déjà activement recherché depuis quelques heures, indiquent nos sources. La police, bien renseignée, a quadrillé le maison d’Albert Dzongang à Douala (
au quartier Guinness ) , dans laquelle se trouvait Maurice Kamto, le leader du MRC.

Quelques heures plus tard, la police a finalement investi ledit domicile et s’est emparée de ses occupants. Maurice Kamto et Albert Dzongang notamment.

Dans l’intervalle, Alain Fogue, trésorier général du MRC et homme fort du parti ; a été interpellé et conduit à la police judiciaire de Yaoundé. Idem pour Valsero et Paul Eric Kingue.

Samedi, ces responsables du parti ont effectué une manifestation publique non autorisée baptisée « marché blanche « , manifestation au cours de laquelle ils ont dénoncé « le hold-up électoral » dans certaines villes du Cameroun, ainsi que dans certains pays étrangers.

La Rédaction

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.